LE DIRECT

La Crimée : russe ?

59 min
À retrouver dans l'émission

Palais des Khans
Palais des Khans

La Crimée vient de surgir au premier rang de l’actualité mondiale : la Crimée comme décor, la Crimée comme enjeu, la Crimée comme péril. Vladimir Poutine affirme qu’elle est intrinsèquement, ontologiquement russe. Ce ne peut être, à l’en croire, qu’une maladresse, qu’une naïveté de Khrouchtchev qui l’attribua à l’Ukraine, en 1954, c’est-à-dire en un temps où il s’agissait de toute façon de rester à l’intérieur de l’URSS. Le référendum qui vient de sceller le retour de la péninsule dans le giron de Moscou a été sans surprise, compte tenu de la présence des troupes russes et de l’importance numérique des populations russophones.

Est-ce assez pour ratifier l’idée d’une Crimée qui serait russe de toute éternité ? Voilà bien ce que l’Histoire dément tout à fait. La position géographique de cette terre, au cœur de la mer Noire, en a fait, de longue main, un objet de convoitise pour les puissances rivales, pour les envahisseurs potentiels ou efficaces, pour les religions en concurrence ardente. D’où des alluvions superposés, dans la démographie et dans la mémoire, alluvions des Cimmériens, des Scythes, des Byzantins, des Mongols, des Tatars, dont la connaissance permet seule d’appréhender à bon escient ce qui se joue là, non sans des risques belligènes bien plus larges et dont chacun commence de prendre, avec inquiétude, la mesure.

Pierre Gonneau , professeur à la Sorbonne et directeur d’études à l’Ecole des hautes études, qui connaît ce monde faussement lointain mieux que personne, va nous aider à en pénétrer les arcanes. Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

- Extrait du discours du Président Vladimir POUTINE à la Fédération de Russie sur l’intégration de la Crimée ,le 18 mars 2014.

- Interview de Server BEKIROV, historien et directeur du musée de Baktshisaraï en Crimée , dans le cadre de l’émission Surpris par la nuit de Pierre GOËTSCHEL sur France Culture, le 16 avril 2004.

- Chant traditionnel tatar par Luman SEIDJALILOV (chanteur et violoniste), enregistré en 1997.

- Lecture par Henri POIRIER du poème « Les Steppes d’Ackerman » , tiré du recueil « Sonnets de Crimée » d’Adam MICKIEWICZ publié en 1826, dans Les matins de France Culture , le 26 avril 1990.

- Interview d’Alié AKIMOVA, femme tatare déportée en Asie Centrale sous Staline en 1944 , dans le cadre de l’émission Grand angle sur France Culture, le 20 septembre 1997.

- Reportage d’Elise MENAND en Crimée , diffusée sur France 3 , le 5 septembre 2008.

Bibliographie :

- Pierre GONNEAU, « Crimée : une péninsule convoitée » , in : L’Histoire , mai 2014.

- Pierre GONNEAU et Aleksandr LAVROV, Des Rhôs à la Russie. Histoire de l’Europe orientale 730-1689 , Nouvelle Clio, PUF, 2012.

- Grégory DUFAUD, Les Tatars de Crimée et la politique soviétique des nationalités , Non Lieu, 2011.

- Emmanuelle ARMANDON, La Crimée entre Russie et Ukraine , De Boeck-Bruylant, 2012.

- Léon TOLSTOÏ, Les récits de Sébastopol , Payot, 2005.

- Alain GOUTTMAN, La guerre de Crimée , Perrin, 2006 (rééd.).

- Adam MICKIEWICZ, Sonnets de Crimée , Orphée / La Différence, 1992.

Intervenants
  • Professeur à Sorbonne Université et Directeur d'études à l'École Pratique des Hautes Études
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......