LE DIRECT

La dette des Etats : une tentation de toujours ?

58 min
À retrouver dans l'émission

La Dette publique dans l'histoire
La Dette publique dans l'histoire

Je ne crois pas être désobligeant à votre égard, mes chers auditeurs, si j’affirme que la plupart d’entre vous ignoraient encore, voici quelques années, tout comme moi, l’importance que pourraient prendre les désormais fameuses agences de notation, et même que vous ne connaissiez peut-être pas leur existence. Et voici qu’elles surgissent au premier plan de l’attention publique, avec une formidable influence, en désignant à la sévérité des marchés, ou à leur pusillanimité, le dévergondage de la dette des Etats. Cette question de la dette publique envahit dans un sentiment d’urgence angoissante, la scène économique, politique et médiatique. Selon un jeu de dominos pervers, plusieurs pays de l’Union européenne sont mis en danger par le déficit abyssal de leur dette nationale, de leur dette souveraine. Et certains, telles la Grèce ou l’Irlande, semblent au bord de la banqueroute. Il m’a donc paru intéressant (je ne dis pas forcément rassurant) de considérer sur le long terme l’histoire de la dette publique, depuis l’Italie médiévale du XIIIe siècle, qui semble bien l’avoir inventée, jusqu’à nos jours, en passant par Louis XIV, le système de Law et les assignats de la Révolution. Mon invité Gérard Béaur , directeur de recherche au CNRS et à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) , qui a présidé naguère l’Association française des historiens économistes, va nous aider à éclairer la portée des intérêts et des passions qui s’entrechoquent ici depuis toujours, entre les exigences myopes du court terme et le soucis des héritages collectifs : rien de plus actuel en vérité, et je gage que, sans tomber dans trop de technicité, nous allons vous le démontrer. Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

  • Chanson « Paye tes dettes » de Charles TRENET , 1955.

  • Extrait du film Volpone de Maurice TOURNEUR , 1941, avec Claude DULLIN, Harry BAUR et Louis JOUVET.

  • Chanson « Lundi je pris des actions », 1719 , anonyme, interprétée par Jean-Christophe BENOÎT.

  • Extrait du film Que la fête commence de Bertrand TAVERNIER , 1975, avec Jean-Roger CAUSSIMON et Gérard DESARTHE.

  • Extrait d’une conférence d’Edgar FAURE sur Turgot, le 28 mars 1960.

  • Chanson « Adieux de la planche aux assignats » , anonyme, écrite sous le Directoire, interprétée par Caroline CLERC.

  • Extrait d’une allocution de René PLEVEN , le 16 novembre 1944.

Bibliographie :

  • Gérard BÉAUR, Jean ANDREAU et Jean-Yves GRENIER (dirs), La Dette publique dans l’histoire , Paris, Comité pour l’Histoire économique et financière de la France, 2006.

  • Gérard BÉAUR, Hubert BONIN, Claire LEMERCIER (dirs), Fraude, contre-façon et contrebande de l’Antiquité à nos jours , Genève, Droz, 2007.

  • « Le long passé de la dette publique » de Gérard BÉAUR , in : Le Monde , 14 août 2011.

Intervenants
  • Historien de l’agriculture, directeur de recherches émérite à l’EHESS, membre du Centre de recherches historiques et spécialiste des sociétés agraires
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......