LE DIRECT
Serment du Jeu de Paume par David

La Grande Révolution : concentré d'émotions

59 min
À retrouver dans l'émission

L’histoire des sensibilités, longtemps absente ou fort discrète dans le champ de la recherche, s’est imposée comme essentielle, depuis quelques décennies, et elle trouve souvent sa place dans cette émission. Comme notre temps a pris le goût de s’interroger, au quotidien, sur les ressorts, ...

Serment du Jeu de Paume par David
Serment du Jeu de Paume par David

L’histoire des sensibilités, longtemps absente ou fort discrète dans le champ de la recherche, s’est imposée comme essentielle, depuis quelques décennies, et elle trouve souvent sa place dans cette émission. Comme notre temps a pris le goût de s’interroger, au quotidien, sur les ressorts, que représentent dans le cours des événements et des turbulences contemporaines les émotions collectives, en connivence avec les affrontements sociaux et les forces économiques, il est intéressant de se demander si chaque époque a pu se définir à cet égard de façon originale. Ou bien si les continuités, les permanences, l’emportent sur les discordances. La publication récente d’une majestueuse Histoire des émotions sous la direction éclairée d’Alain Corbin, de Jean-Jacques Courtine et de Georges Vigarello, qui furent souvent mes invités, incitent à se saisir de cette vaste question. J’ai choisi de braquer l’attention ce matin sur les années de la Révolution française parce qu’elles offrent à l’attention les manifestations d’une affectivité instable et paroxystique et, du bonheur jusqu’à la terreur, comme un concentré de passions collectives exacerbées. Des passions qui furent tantôt fécondes et tantôt délétères. Non sans susciter, nous allons le voir, des réflexions sur la nécessité pour les gouvernants, à toutes les époques, d’en prendre la mesure quand ils aspirent à mettre leur marque sur les sociétés et à assurer leur pouvoir au-delà de toutes les pédagogies rationnelles.

Guillaume Mazeau, maître de conférences à Paris I, traite de ce sujet dans le livre que j’ai dit. Le voici donc à ce micro. Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

- Texte de Louis-Antoine Saint-Just commentant la prise de la Bastille, extrait d’Esprit de la Révolution et de la constitution de France (1791), lu par Jean Chevrier dans l’émission « Vérités et chimères » diffusée le 15 juillet 1949.

- Extrait du journal de Rivarol (à propos du renvoi de Necker le 11 juillet 1789), lu par Sylvain Joubert dans l’émission « L’année sans pareille » de Michel Winock diffusée sur France culture le 3 août 1988.

- Lecture d’un texte de Restif de la Bretonne (sur la marche des femmes les 5 et 6 octobre 1789), par Sylvain Joubert dans l’émission « L’année sans pareille » de Michel Winock diffusée sur France culture le 19 août 1988.

- Lecture d’un extrait du poème « Comme un dernier rayon, comme un dernier zéphyr » d’André Chénier (écrit en 1794 dans la prison de Saint Lazare), diffusé dans l'émission « Une vie, une œuvre » de Marie-Christine Navarro sur France culture, le 9 juin 1994.

- Chanson « La Carmagnole de Fouquier-Tinville » de Ladré (1794-1795), interprétée par Robert Rocca en 1961.

- Lecture d’une lettre Gaston de Lévis à sa femme Pauline, datée du 18 septembre 1791, par Martin Amic dans « La Fabrique de l’Histoire » d’Emmanuel Laurentin sur France culture le 9 novembre 2011.

Bibliographie :

- Alain Corbin, Jean-Jacques Courtine, Georges Vigarello (dirs.), Histoire des émotions, Seuil, 2016.

- Adrien Duquesnoy. Un révolutionnaire malgré lui. Journal (mai-octobre 1789), édition établie et présentée par Guillaume Mazeau, Mercure de France, 2016.

- Guillaume Mazeau, Le Bain de l’Histoire.*_Charlotte Corday et l'attentat contre Marat (1793-2009)*_, Champ Vallon, 2009.

- Martial Poirson (dir.), Amazones de la Révolution. Des femmes dans la tourmente de 1789, Gourcuff, 2016.

Intervenants
  • Maître de conférences à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......