LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La Hongrie et la tentation autoritaire

57 min
À retrouver dans l'émission

Les "12 points" de la révolution hongroise de 1848
Les "12 points" de la révolution hongroise de 1848

La Hongrie semble en passe de devenir le plus mauvais élève de l’Union européenne, au regard des principes de la démocratie. Le premier ministre populiste Viktor Orbá n, au pouvoir depuis mai 2010 avec son parti le Fidesz , est accusé de museler les libertés les plus fondamentales. Dans la ligne d’une réforme de la Constitution, en janvier dernier, les principaux contre-pouvoirs, dont le Conseil constitutionnel, ont été supprimés ou rabaissés, l’autorité judicaire dégradée, la protection des données personnelles sur les citoyens déchirée, la haute fonction publique épurée, l’indépendance de la Banque centrale bafouée. Dans le même temps, la presse écrite et audiovisuelle s’est vue imposer le joug d’une surveillance étroite. Au total, plus de 200 lois ont été votées, la plupart rétroactives et liberticides. Et alors qu’à Bruxelles on s’inquiète de cette évolution du régime, les explications données par Viktor Orbá n, qu’on a commencé d’appeler « Victator » ses explications devant le Parlement européen n’ont pas dissipé les inquiétudes des eurodéputés.

Dans ces conditions, s’il apparaît qu’il s’agit vraiment d’une sombre spécificité de la Hongrie parmi les vingt-sept membres de l’Union, il s’impose d’aller chercher dans le passé, dans l’Histoire de ce pays, l’origine éventuelle d’une fragilité particulière des libertés publiques et de la libre expression démocratique. Nous allons le faire ce matin, en direct du Salon du Livre, avec la participation de Catherine Horel , directrice de recherches au CNRS et spécialiste de l’Europe centrale . En braquant spécialement notre attention sur trois moments décisifs : la révolution de 1848, au cœur du printemps des peuples, les effets de rabougrissements territorial du pays après 1918 et, bien sûr, le soulèvement de 1956 contre l’emprise soviétique. Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

- Extrait d’un discours de Victor ORBAN prononcé à l’approche des élections législatives d’avril 2010 en Hongrie, suivi de la réaction d’un opposant socialiste.

- Lecture du poème « Italie » de Sandor PETÖFI (écrit en 1848), dans le cadre de l’émission Une vie, une œuvre , le 3 mai 1990.

  • Lecture par Pascal SABLIER du poème « Debout Hongrois » de Sandor PETÖFI (écrit en 1848), dans le cadre de l’émission Une vie, une œuvre , le 3 mai 1990.

  • Chanson « Szomorú vasárnap » ( « Sombre dimanche » ) écrite en 1933 par le pianiste et compositeur hongrois Rezsö SERESS , extraite du film « Gloomy Sunday » réalisé par Rolf SCHÜBEL en 1999 et interprétée par l’actrice hongroise Erika MAROZSÁN.

- Extrait d’un documentaire de 1956 consacré aux événements en Hongrie et intitulé « Une Nation dans la tourmente »,suivi d’une lecture par François MAURIAC de l’appel des insurgés hongrois, datée du 4 novembre 1956.

- Chanson « Ha én rozsa volnék » (« Si j’étais une rose ») de Bródy JANÓS.

Bibliographie :

- Catherine HOREL, Histoire de Budapest , Fayard, 1999.

- Catherine HOREL, Cette Europe qu’on dit centrale. Des Habsbourg à l’intégration européenne 1815-2004 , Beauchesne, 2009.

- Miklos MOLNAR, Histoire de la Hongrie , Hatier, 1996 (rééd. Perrin coll. Tempus , 2004).

  • Jean BÉRENGER, Histoire de l’empire des Habsbourg, 1273-1918 , Fayard, 1990.

- Jean BÉRENGER, La Hongrie des Habsbourg , de 1526 à 1790 , tome 1, PUR, 2010.

- Charles KECSKEMÉTI, La Hongrie des Habsbourg , de 1790 à 1914 , tome 2, PUR, 2011.

- Paul LENDVAI, Les Hongrois. Mille ans d’histoire , Les éditions Noir sur Blanc, 2006.

  • François FEJTÖ, « Faut-il réhabiliter l’amiral Horthy ? » , L’Histoire , N°174, février 1994.

- Jean-Yves MARIN, « Magyars : les derniers nomades d’Europe » , L’Histoire , N°243, avril 2000.

Intervenants
  • Historienne, directrice de recherche au CNRS, spécialiste de l’histoire contemporaine de l’Europe centrale
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......