LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le célèbre linguiste et lexicographe Alain Rey, directeur éditorial des dictionnaires Le Robert.

La langue française au XIXe siècle : libre ou corsetée ?

58 min
À retrouver dans l'émission

En hommage à Alain Rey, disparu le 28 octobre 2020 à 92 ans, Jean-Noël Jeanneney propose cette rediffusion d'une émission à laquelle le linguiste participait le 7 avril 2007.

Le célèbre linguiste et lexicographe Alain Rey, directeur éditorial des dictionnaires Le Robert.
Le célèbre linguiste et lexicographe Alain Rey, directeur éditorial des dictionnaires Le Robert. Crédits : Getty

Parmi diverses spécialités nationales, il semble qu’il faille inscrire la passion avec laquelle nous débattons en France depuis longtemps de ce qu’on pourrait appeler, pour reprendre en l’adaptant un mot à la mode ces jours-ci, l’identité linguistique française. 

J’ai invité ce matin sur ce thème Alain Rey, bien connu des auditeurs de Radio France, à vrai dire le plus célèbre de nos linguistes et lexicographes, auteur responsable des précieux dictionnaires Robert

Il se trouve en effet que le linguiste Alain Bentolila, inspirateur des réformes du ministre sortant Gilles de Robien, sur l’apprentissage de la grammaire, dans un ouvrage intitulé Le verbe contre la barbarie, vient de poser à nouveau la question du rôle des pouvoirs publics dans l’évolution de la langue écrite et parlée. Il y affirme que la notion même de communauté nationale est menacée à l’heure de la tchatche et des sms, par le creusement des inégalités linguistiques, avec des connaissances graves sur la circulation entre les classes sociales, avec des risques de renfermement de certains groupes sur eux-mêmes. 

Dans le même temps, Pierre Encrevé, qui avait inspiré la réforme de l’orthographe au temps de Michel Rocard, vient de publier chez Gallimard de passionnantes Conversations sur la langue française. Des conversations qu’il a eues avec Michel Braudeau, où il se montre nettement plus optimiste, persuadé que la diversité des parlers est en somme une richesse et que c’est grâce à elle que l’ensemble francophone manifeste une créativité prometteuse. Aux yeux de Pierre Encrevé, il n’est d’autre défense et illustration de la langue française que de favoriser « la vie vertigineuse et perpétuelle que cacherait son apparente immobilité et son illusoire unité ». Bref le sujet est dans l’air et, comme toujours, le recul historique est éclairant. 

Archives diffusées

  • Chanson « Appelez ça comme vous voulez » de Jean Boyer et Georges van Parys (musique), interprétée par Maurice Chevalier, 1939.
  • Chanson « Dictionnaire » de Jacques Pills, 1943.
  • Extrait de l'émission « La Tribune de Paris » du 14 octobre 1946 sur l'argot : Fernand Trignol « traduit » en argot « Tribune de Paris, les hommes, les idées, les événements à l'ordre du jour ». 
  • Chanson« En relisant ta lettre » de Serge Gainsbourg, 1961.
  • Sketch de Philippe Noiret avec Jean-Pierre Darras figurant Louis XIV et Racine, diffusé sur France Inter, le 9 octobre 1960.
  • Extrait d'une causerie radiophonique de Raymond Queneau sur l'inventivité de la langue et la norme, diffusée le 11 février 1947.

Bibliographie

  • Alain Rey, Frédéric Duval, Gilles Siouffi, Mille ans de langue française, histoire d’une passion, Perrin, 2007.
  • Pierre Encrevé, Michel Braudeau, Conversations sur la langue française, Gallimard, 2007.
  • « Autour de Conversations sur la langue française », in : Le Débat, mars-avril 2007.
  • Alain Bentolila, Le verbe contre la barbarie. Apprendre à nos enfants à vivre ensemble, Odile Jacob, 2007.
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......