LE DIRECT
"Apocalypse" d'Albrecht Dürer, 1498

L'Apocalypse au XVIe siècle : des feux contemporains

59 min
À retrouver dans l'émission

Au cœur de l’horreur et de l’effroi que font naître en nous les crimes collectifs à répétition du djihadisme, ce peut être un moyen de lucidité et de courage que d’aller rechercher dans le passé les précédents de passions ravageuses qui ont entraîné des religions dans de semblables dérives...

"Apocalypse" d'Albrecht Dürer, 1498
"Apocalypse" d'Albrecht Dürer, 1498 Crédits : Wikicommons

Rediffusion du 26 mars 2016

Au cœur de l’horreur et de l’effroi que font naître en nous les crimes collectifs à répétition du djihadisme, ce peut être un moyen de lucidité et de courage que d’aller rechercher dans le passé les précédents de passions ravageuses qui ont entraîné des religions dans de semblables dérives. Il se trouve que parmi d’autres similitudes, il en est une qui s’impose : le surgissement de l’attente de l’apocalypse. On la voit prospérer aujourd’hui sur tous les étals de littérature populaire au Proche et au Moyen-Orient : c’est la fin des temps qu’il s’agirait d’affronter et peut-être de hâter par tous les débordements d’une violence déchaînée. Or il est peu d’écho aussi impressionnant que celui qui renvoie au XVIe siècle en Europe occidentale et aux affrontements barbares qu’ont suscités de forts semblables ressorts.

Denis Crouzet, professeur à la Sorbonne, qui a consacré à cette époque de sang, de larmes et d’angoisse, des travaux approfondis, n’a pu qu’être sensible à cette ressemblance et il a choisi, après les attentats de janvier 2015, d’en traiter très délibérément. Dans un petit livre qui est tout à la fois de profondeur temporelle et d’actualité, signé avec Jean-Marie Le Gall, également professeur à la Sorbonne, il a choisi, je le cite, de « demander à l’Histoire de prendre la parole pour parler de ce que nous sommes et de ce mal qui peut nous perdre à nous-mêmes et, quoi qu’il en soit, à raison garder ». Je n’ai pas besoin d’en dire davantage pour qu’on comprenne pourquoi Denis Crouzet est mon invité. Voici donc l’Apocalypse, jadis et maintenant, avec le cortège de tous ses fantasmes, de toutes se folies, de tous ses poisons.
Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

- Lecture d’un extrait de Crime et Châtiment de Dostoïevski (paru en 1866), par Paul-Emile Deiber, dans l’émission « Les formes du sacré » de Pierre Sipriot, consacrée à l’Apocalypse, diffusée le 13 mars 1961.

- Lecture d’un texte de Lactance (IVe siècle), par Philippe Moreau, dans l’émission « L’autre scène ou les vivants et les dieux » de Claude Mettra, diffusée le 26 avril 1976 sur France Culture.

- Lecture d’un texte de Jérôme Savonarole, par Jean Topart, dans l’émission « Analyse spectrale de l’Occident » de Serge Jouhet, le 4 avril 1959.

- Extrait du film « La reine Margot » de Patrice Chéreau, sorti en 1994.

- Lecture d’un extrait des Tragiques d’Agrippa d’Aubigné (1616), par Claude Nollier, dans l’émission « Les formes du sacré » de Pierre Sipriot, diffusée le 13 mars 1961.

Bibliographie :

  • Denis Crouzet et Jean-Marie Le Gall, Au péril des guerres de religion, PUF, 2015.

  • Denis Crouzet, Christophe Colomb, héraut de l’Apocalypse, Payot, 2006.

  • Denis Crouzet, Les guerriers de Dieu. La violence au temps des troubles de religion, Champ Vallon, 1990.

  • Jean-Pierre Filiu, L’apocalypse en Islam, Fayard, 2008.

  • Norman Cohn, Les fanatiques de l’Apocalypse, Payot, 1983.

Intervenants
  • Professeur d'histoire moderne, à l'université de Paris IV-Sorbonne.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......