LE DIRECT

Le canal de Suez : trouée magique, enjeu capital

59 min
À retrouver dans l'émission

L’élargissement du canal de Suez a été célébré de manière fastueuse, le 6 août dernier, par le maréchal Sissi, président de l’Egypte. Ainsi se confirmait ce qui a été éclatant depuis l’inauguration tonitruante du canal, en novembre 1869 …

L’élargissement du canal de Suez a été célébré de manière fastueuse, le 6 août dernier, par le maréchal Sissi, président de l’Egypte. Les travaux devaient durer trois ans. Le nouveau chef de l’Etat a exigé et obtenu qu’ils aboutissent en douze mois, afin de témoigner hautement, par cet accomplissement d’une autorité assumée et d’une fierté nationale recouvrée. Ainsi se confirmait ce qui a été éclatant depuis l’inauguration tonitruante du canal, en novembre 1869 : il n’a pas cessé d’être investi, non seulement d’une importance économique majeure, mais aussi d’une intensité symbolique, c’est-à-dire politique, qui est incomparable. Symbolique de l’intensité de l’énergie technique et financière des puissances occidentales dans la vieille terre des pharaons et dans l’espace musulman. Symbolique de la colonisation, puis de la libération de ce joug par la passion patriotique lorsque Nasser, en 1956, proclama la nationalisation du canal arraché à la propriété des Français et des Britanniques. Symbolique enfin, d’une capacité proclamée des Egyptiens dans l’ordre du plus pratique, à s’élever au niveau des compétences des ingénieurs européens qui se croyaient irremplaçables. Le canal de Suez n’a jamais cessé en somme de s’affirmer comme un enjeu de première grandeur et comme un lieu focal où se lisent les évolutions fondamentales des deux derniers siècles à hauteur de la planète toute entière. J’ai convié Caroline Piquet, maîtresse de conférences à Paris-Sorbonne, qui lui a consacré des travaux reconnus, à venir ce matin en évoquer l’histoire, depuis l’audace utopique des débuts jusqu’aux affrontements géopolitiques contemporains. Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

  • Extrait de l’opéra « Aïda » (La marche triomphale) de Verdi, créé le 24 décembre 1871 au Caire, par le Philharmonia Orchestra, sous la baguette d’Efrem Kurtz, enregistré en 1991.
  • Récit de l’inauguration du canal de Suez par Pierre Ichac, dans l’émission « Le canal de Suez a 80 ans », le 18 novembre 1949.
  • Lecture d’un extrait du discours d’Ernest Renan, prononcé à l’Académie française le 23 avril 1885, dans l’émission « Le canal de Suez a 80 ans » de Pierre ichac, le 18 novembre 1949.
  • Jean Lacouture (à propos de la nationalisation du canal archive de la voix de Nasser), dans l’émission « Le point du 7ème jour » sur France Inter, le 5 mai 1973.
  • Interview de Guy Mollet, président du Conseil, par Pierre Sabbagh, le 12 novembre 1956.
  • Extrait de la pièce « Le tour du monde en 80 jours » de la Comédie française, d’après le roman de Jules Verne (1872), pièce diffusée par la radio publique en 1954.

Bibliographie :

  • Caroline Piquet, Histoire du canal de Suez, Perrin, 2009.
  • Caroline Piquet, La compagnie du canal de Suez. Une concession française en Egypte (1888-1956), Presses universitaires de l’Université Paris-Sorbonne, 2008.
  • Caroline Piquet, Les Pays du golfe de la perle à l’économie de la connaissance, Armand Colin, 2013.
  • Nathalie Montel, Le chantier du canal de Suez (1859-1869), Presses de l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées, 1998.
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......