LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Habitat permanent correspondant à un premier confinement : maison en pierre excavée, située à Skara Brae, dans l'archipel des Orcades en Écosse, datant du Néolithique (v. 3100-2450 av. notre ère).

Le confinement, une longue histoire

58 min
À retrouver dans l'émission

L'histoire de l'humanité pourrait être, malgré les apparences de la mondialisation, celle de son confinement progressif depuis le Néolithique et la sédentarisation jusqu'aux concentrations urbaines actuelles.

Habitat permanent correspondant à un premier confinement : maison en pierre excavée, située à Skara Brae, dans l'archipel des Orcades en Écosse, datant du Néolithique (v. 3100-2450 av. notre ère).
Habitat permanent correspondant à un premier confinement : maison en pierre excavée, située à Skara Brae, dans l'archipel des Orcades en Écosse, datant du Néolithique (v. 3100-2450 av. notre ère). Crédits : Getty

Nous sommes en direct, ce samedi matin, devant le public des Rendez-vous de l’Histoire de Blois, notre festival dont l’énergie vient de résister à tous les assauts du virus ennemi. Et c’est Jean-Paul Demoule, préhistorien et archéologue réputé, professeur à l’Université Paris I-Panthéon-Sorbonne, que j’ai convié à mon micro. 

Je l’ai fait parce que j’ai été frappé par de récents écrits de sa plume - qu’il a publiés dans la collection des « Tracts » de Gallimard ou dans le numéro de septembre de la revue Histoire consacré à la pandémie. Il y défend une thèse originale à propos du confinement qui vient de nous être imposé et qui risque de l’être à nouveau. 

Il voit nos semblables évoluant, depuis la naissance de l’agriculture et les débuts de la sédentarisation, vers un mode de vie de plus en plus resserré sur lui-même - si bien que l’épisode récent, bien loin de constituer une parenthèse exceptionnelle, ne serait, en somme, qu’une sorte d’aboutissement extrême, caricatural mais révélateur d’une tendance pluri-millénaire. On le vérifierait, par exemple et notamment, dans l’évolution des habitats, dans le fonctionnement des transports, dans les rapports avec les animaux, dans l’organisation du travail, dans la variété des distractions et même dans le déroulement des conflits armés. 

Cette idée est au premier regard paradoxale - en un siècle, le nôtre, qui semble caractérisé, au moins jusqu’aujourd’hui, par les formes les plus diverses de la mondialisation, de la circulation accélérée des produits et des hommes et des informations tout autour de la planète, sans compter les maladies, comme nous ne le voyons que trop par les temps qui courent. Donc on peut être fondé d’abord à regimber contre les convictions de Jean-Paul Demoule. Mais les objections qu’il me reviendra de lui opposer ne nous rendront que plus curieux, je pense, de la démonstration qu’il va développer. Et vous jugerez.

ARCHIVES 

  • Dans notre générique : extrait d’une interview de l’ethnologue et explorateur Paul-Émile VICTOR en 1967.
  • Déclaration de M. Christophe CASTANER, ministre de l'intérieur, sur les mesures de confinement en raison de l'épidémie de Covid-19, à Paris le 17 mars 2020.
  • Extrait d’une émission de Pierre ICHAC consacrée aux empreintes préhistoriques découvertes dans la grotte de Fauzan durant l’été 1948, dans « Ainsi va le monde », diffusée le 6 janvier 1949.
  • Extrait d’une interview de Théodore MONOD décrivant la « révolution néolithique ».
  • Extrait d’une adaptation pour la radio du roman La Maison à vapeur de Jules VERNE (paru en 1880), diffusée dans l’émission « Le roman de la science » de Jean Luc et Pierre Billard, le 10 août 1951.  
  • La journaliste Marianne MONESTIER décrit un système d’enseignement par téléphone mis en place aux États-Unis pour les enfants malades, extrait de l’émission « Les échos du monde », diffusée le 27 janvier 1950.
  • Le journaliste Laurent BROOMHEAD décrit les possibilités futures de la télématique, extrait de l’émission « Futura » de Jacques Pradel, consacrée à la télévision du futur, diffusée sur France Inter le 19 octobre 1980.
  • Générique de fin : chanson "Les Nomades" de Jean Ferrat, 1963.

BIBLIOGRAPHIE

  • Jean-Paul Demoule, Pré-histoires du confinement, Gallimard, coll. "Tracts", 6 avril 2020.
  • Jean-Paul Demoule, "Une longue histoire du confinement", in : L'Histoire, septembre 2020.
  • Jean-Paul Demoule, Les dix millénaires oubliés qui ont fait l'histoire : quand on inventa l'agriculture, la guerre et les chefs, Fayard, 2017.
Intervenants
  • Archéologue et préhistorien français. Professeur émérite de protohistoire européenne à l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, membre honoraire de l'Institut universitaire de France et ancien président de l'Inrap
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......