LE DIRECT
Un dimanche après-midi à l'île de la Grande Jatte, tableau de Georges Seurat, 1884-1886.

Le dimanche, repos depuis toujours ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Alain Corbin nous conduit en arrière pour traiter de l’histoire du dimanche, du XIXe siècle à nos jours. Une rediffusion du 3 janvier 2009.

Un dimanche après-midi à l'île de la Grande Jatte, tableau de Georges Seurat, 1884-1886.
Un dimanche après-midi à l'île de la Grande Jatte, tableau de Georges Seurat, 1884-1886. Crédits : Getty

Rediffusion du 3 janvier 2009

Le dimanche s’invite durant la semaine ouvrée, la semaine des débats parlementaires. Les discussions de nos élus sur le travail dominical vont reprendre à la mi-janvier, au Palais Bourbon, après avoir commencé à la fin de l’an dernier dans une atmosphère très agitée. Et on s’aperçoit bien vite que cette atmosphère dépasse la seule question de l’organisation du travail. Elle concerne en profondeur les rythmes d’une société, les relations qui s’organisent de génération en génération avec les temporalités de la vie quotidienne, et elle s’enracine dans la longue durée. 

La longue durée des pratiques religieuses du christianisme, célébrant le jour du seigneur, et consubstantiellement attachée à cette rupture hebdomadaire qui assure la pratique du culte et la présence des fidèles à la messe. La longue durée des luttes sociales pour un labeur limité dans les classes populaires, quelles que soient les pressions exercées sur elles au nom de la productivité et au service du profit. La longue durée, enfin, des loisirs, des loisirs profanes, qui appellent souvent l’ouverture le dimanche de lieux d’échanges, de commerce et de plaisir, voués à faire travailler un bon nombre d’employés qui du même coup sont arrachés eux-mêmes au repos hebdomadaire.

Alain Corbin, professeur émérite à la Sorbonne, qui a ouvert tant de voies nouvelles dans le champ des sensibilités collectives et que j’ai toujours ici grande satisfaction à accueillir, va nous conduire en arrière pour traiter de l’histoire du dimanche du XIXe siècle à nos jours.

ARCHIVES DIFFUSÉES

  • Chanson « Quel beau dimanche » de Lys Gauty, 1935.   
  • Chanson « Fermé jusqu’à lundi » de Mireille et Jean Sablon, 1936.
  • Extrait de l’Almanach de l’Union française, archive de la RDF, 20 juin 1950.
  • Chanson « Quand on se promène au bord de l’eau » interprétée par Jean Gabin, dans le film « La belle équipe » de Julien Duvivier, 1936.
  • Chanson « Le repos hebdomadaire » de Victor Lejal, 1906.
  • Chanson « Je hais les dimanches » interprétée par Juliette Greco, paroles de Charles Aznavour, 1951.

BIBLIOGRAPHIE

  • Alain Corbin (dir.), L’avènement des loisirs de 1850 à 1960, Flammarion, coll. « Champs histoire », rééd. 2020.  
  • Robert Beck, L’histoire du dimanche de 1700 à nos jours, Éditions de l’Atelier, 1997.
  • Alain Corbin, Le Temps, le désir et l'horreur : essais sur le XIXe siècle, Flammarion, coll. « Champs », 1991 ; et rééd.
  • Alain Corbin, Les Cloches de la terre : paysage sonore et culture sensible dans les campagnes au XIXe siècle, Flammarion, coll. « Champs », 1994 ; et rééd.
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......