LE DIRECT
Le Parlement, le Palais et l'Abbaye de Westminster, vus de la rive sud de la Tamise à Londres. Gravure de Wenceslaus Hollar (1647).

Immuable et bousculé : le Parlement britannique

58 min
À retrouver dans l'émission

"Le Parlement anglais peut tout faire, sauf changer un homme en femme". On doit cette formule fameuse à un juriste suisse et calviniste de la fin du XVIIIe siècle, Jean-Louis de Lolme, et elle a nourri, d’âge en âge, la culture des étudiants en droit constitutionnel.

Le Parlement, le Palais et l'Abbaye de Westminster, vus de la rive sud de la Tamise à Londres. Gravure de Wenceslaus Hollar (1647).
Le Parlement, le Palais et l'Abbaye de Westminster, vus de la rive sud de la Tamise à Londres. Gravure de Wenceslaus Hollar (1647). Crédits : Universal History Archive/Universal Images Group via Getty Images - Getty

Chaque fois que l’on pose, non sans certains motifs, l’Angleterre comme la mère de la démocratie, -la Grèce antique étant laissée hors du jeu-, la Chambre des communes prend la figure d’un lieu où se concentreraient les plus hautes valeurs des nations libres. On ajoute souvent que c’est l’antériorité de la Grande-Bretagne dans la démocratie parlementaire qui aurait effacé la nécessité d’une constitution écrite qui préciserait les règles. 

Or, voici qu’un violent affrontement vient opposer ces jours-ci, à propos du Brexit et d’une possible sortie de l’Europe sans accord, d’un côté le gouvernement, le premier ministre Boris Johnson, et de l’autre les Communes, incarnées notamment dans la personne de leur speaker, autrement dit leur président, John Bercow, autour de la question de la légitimité juridique et politique de leur suspension prolongée au gré du pouvoir exécutif. 

Du même coup, par-delà des violentes péripéties qui se déroulent, l’envie surgit de considérer l’histoire pluriséculaire du Parlement britannique sur la longue durée, afin de mieux comprendre comment on a pu en arriver là. 

J’ai donc convié François-Charles Mougel, professeur émérite à l’Institut d'études politiques de Bordeaux et spécialiste des systèmes de pouvoir en Grande-Bretagne, à me rejoindre ce matin pour éclairer, sous la lumière du passé, une situation dont la complexité, risquerait, sans elle, de nous laisser désemparés. Et de cela, bien sûr, il n’est pas question.

Archives sonores

  1. Discours du Général de Gaulle à Westminster au Parlement britannique lors de son voyage officiel en Grande-Bretagne le 7 avril 1960.

  2. Reportage du JT de 20h le 11 juin 1965 à l'occasion des 750 ans de la Magna Carta - (ORTF 1ère chaîne).

  3. Extrait des Lettres anglaises de Voltaire (1734), lu par Roger Coggio, dans l'émission "Analyse spectrale de l'Occident" du 14 janvier 1961 (RTF).

  4. Reportage sur Anthony Wedgwood Benn, Lord Stangate, interviewé par Jacques-Olivier Chattard dans l'émission Inter Actualités du 28 juillet 1961 (RTF, F1).

Bibliographie

  • François-Charles Mougel, Une Histoire du Royaume-Uni de 1900 à nos jours, Perrin, 2014
  • François-Charles Mougel, Les élites britanniques, de la glorieuse Révolution à Tony Blair, Ellipses, 2007
  • Bernard Cottret, Histoire de l'Angleterre, Tallandier, 2007
  • Roland Marx, Histoire de la Grande-Bretagne, édition revue par Philippe Chassaigne, Perrin, 2004
  • Monica Charlot, Institutions et forces politiques du Royaume-Uni, Armand Colin, 1995
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......