LE DIRECT

Les Arabes au XIXe siècle : une invention française ?

58 min
À retrouver dans l'émission

campagne d'égypte
campagne d'égypte

Je me réjouis que cette émission soit enregistrée en public dans le cadre des tout neufs Rendez-vous de l’Histoire du monde arabe que Jack Lang a entrepris d’organiser dans le cadre de l’Institut du même nom qu’il préside, en s’inspirant des prestigieux Rendez-vous de Blois qu’il a lui-même imaginés voici dix-huit ans. Mon invité est Henry Laurens , professeur au Collège de France, où il occupe précisément une chaire d’histoire contemporaine du monde arabe. Avec lui nous allons poser la question du rôle de la France, jadis, dans l’émergence de l’idée dominante d’une forte identité arabe. Cette identité n’apparaissait pas, jusqu’au XVIIIe siècle, comme une référence majeure pour les peuples concernés. L’appartenance ethnique, au temps de l’empire ottoman dominant le monde islamique, n’était qu’une donnée mineure ; on y était d’abord membre d’une communauté religieuse, musulmane, chrétienne ou juive on y appartenait d’abord à un lieu ou à une profession. Henry Laurens, dans le cours de son œuvre, a développé la démonstration que les Arabes, au sens d’une communauté partageant une langue et une culture, n’existaient guère alors que dans le regard des autres, au premier chef des Européens. A la fin du XVIIIe siècle, Condorcet a commencé d’accentuer cela en attribuant aux Arabes en tant que tels le rôle d’une grande nation qui aurait transmis à l’Occident le génie du progrès : sa décadence étant directement le fait des invasions étrangères, essentiellement des Turcs enracinant la religion islamique. Religion qui serait, selon Condorcet, je le cite, « la plus simple dans ses dogmes, la moins absurde dans ses pratiques, la plus tolérante dans ses principes », mais qui « semblerait condamner – c’est toujours Condorcet qui parle –, à un esclavage éternel, à une incurable stupidité toute cette vaste portion de la terre où elle a étendu son empire ». Sous cet éclairage, la fascination arabe qui s’installe progressivement en France à partir de l’expédition d’Egypte du général Bonaparte, et qui culmine avec le projet – peut-être faut-il dire le fantasme – du « Royaume arabe », dont Napoléon III se fait le porteur avec l’appui des saint-simoniens, prend les couleurs d’une réaction contre une décadence. Avant que ne paraisse triompher, quelques décennies plus tard, l’influence puissante du panislamisme. C’est à ce moment spécifique du XIXe siècle que nous allons nous attacher ce matin, fidèles en cela à notre quête ordinaire des continuités et des ruptures par rapport aux interrogations et aux défis de notre temps. Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

- Extrait du discours d’Albert Lebrun , président de la République, prononcé lors du banquet du Comité Nord africain, le 9 mars 1939.

- Extrait de la tragédie Le fanatisme, ou Mahomet le prophète de Voltaire , pièce écrite en 1736 et jouée pour la première fois en 1741, lu par Michel Etcheverry le 20 octobre 1963.

- Extrait d’un entretien avec Amin Fakhri Abdel Nour , homme politique copte, dans le cadre de l’émission Nuits magnétiques de Francesca Piolot, diffusée sur France Culture le 20 octobre 1994.

- Extrait des Ecrits autobiographiques d’Ismaël Urbain (1812-1884) , lu par Philippe Magnan dans le cadre de l’émission Le cabinet des curiosités de Lise Andries, diffusée sur France culture le 25 juin 1998.

- Chanson « Abd el-Kader » interprétée par Geski en 1930 , auteurs : Albert Evrard et Lucien Boyer.

  • Extrait de la conférence de presse du Général De Gaulle du 27 novembre 1967.

Bibliographie :

- Henry Laurens, Français et Arabes depuis deux siècles. La chose franco-arabe , Tallandier, 2012.

- Henry Laurens, Histoires orientales , L’Orient des livres, Actes sud et L’Histoire, 2012.

- Henry Laurens, Orientales I , II et III , CNRS éditions, 2004.

- Henry Laurens, La question de Palestine , vol. 1 à 4 , Fayard (volume 5 à paraître en septembre 2015).

- Oissila Saaidia, Algérie coloniale, musulmans et chrétiens : le contrôle de l’Etat (1830-1914) , CNRS éditions, 2015.

Intervenants
  • Professeur au Collège de France, titulaire de la chaire d'Histoire contemporaine du monde arabe.
  • homme d'Etat, général (1890-1970)
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......