LE DIRECT

Les cités italiennes : laboratoires d'une république (rediffusion de l'émission du 9 novembre 2013)

59 min
À retrouver dans l'émission

fresque
fresque

Il existe à Sienne, en Toscane, une série de fresques admirables, placées sur les murs du Palazzo publico , qu’on est accoutumé d’appeler « l’allégorie des effets du bon et du mauvais gouvernement ». Ces fresques sont signées d’Ambrogio Lorenzetti, et ont été achevées en l’an de grâce 1339. Il s’agit d’une œuvre délibérément politique, destinée à célébrer un régime républicain propre à résister à toutes les séductions, toutes les brutalités du régime de la seigneurie, du pouvoir écrasant d’un seul, système qui prospérait, en ces temps-là, dans la plupart des villes italiennes. À cette fresque, Patrick Boucheron , qui enseigne à la Sorbonne, vient de consacrer un livre précieux sous le titre Conjurer la peur, Sienne 1338 , avec en sous-titre Essai sur la force politique des images . Son souci constant est de considérer la portée actuelle des réflexions de cette époque – déjà ! – sur un possible système républicain, ce qui inscrit cet ouvrage, on le voit bien, dans le droit fil de cette émission. Et je ne peux mieux faire que de citer, d’entrée de jeu, son propos : « Je souhaite parler de cette image pour comprendre sa puissance d’actualisation. Je cherche à saisir cette stupéfiante force de persuasion qui déborde le contexte brûlant de sa réalisation pour filer droit vers aujourd’hui. Les murs du Palazzo publico de Sienne s’embrument d’une menace, qui pèse sur le régime communal. Les citoyens siennois sont fiers de leur république, mais celle-ci est en danger. Rôde le spectre de la seigneurie, que le peintre figure comme un monstre cornu sorti des entrailles de l’enfer, ou plutôt revenu d’un passé que l’on croyait révolu ». Et Patrick Boucheron d’ajouter : « Qui ne voit, aujourd’hui, qu’une sourde subversion de l’esprit public ronge nos certitudes ? Lorsque manquent les mots de la riposte, le danger devient imminent. Lorenzetti peint aussi cela : la paralysie devant l’ennemi innommable, le péril inqualifiable, l’adversaire dont on connaît le visage sans pouvoir en dire le nom ». Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

- Extrait d’un entretien avec le peintre Gérard FROMANGER , par Pascale LISMONDE, sur France Culture, le 9 juin 2001.

- Extrait de Roméo et Juliette de William SHAKESPEARE (1597), adaptation radiophonique de Jean COCTEAU , réalisée par Léon RUTH, diffusée le 27 septembre 1949.

- Extrait de l’acte I de La bataille de Legnano de Giuseppe VERDI (1849) , avec le chef d’orchestre Lamberto GARDELLI, enregistré en 1977.

- Extrait d’une conférence de Gabriel FAURE , Heure de culture française , le 16 mai 1952.

- Extrait de Lorenzaccio d’Alfred de MUSSET (1834) , mis en scène par Gérard PHILIPE, avec dans cet extrait : Jean-Paul MOULINOT dans le rôle de l’orfèvre, Festival d’Avignon, le 27 août 1953.

Bibliographie :

- Patrick BOUCHERON, Conjurer la peur : Sienne, 1338. Essai sur la force politique des images , Seuil, 2013.

- Patrick BOUCHERON, Les villes d’Italie (vers 1150 - vers 1340) , Belin sup, 2004.

- Elisabeth CROUZET-PAVAN, Enfers et paradis. L’Italie de Dante et Giotto , Albin Michel, 2001.

- « La commune italienne, laboratoire d’une république », dossier du magazine L’Histoire à paraître en décembre 2013.

- Patrick BOUCHERON (dir.), Histoire du monde au XVe siècle , Fayard, 2009 (rééd. en poche en 2012).

- Patrick BOUCHERON et Nicolas OFFENSTADT, L’espace public au Moyen Âge. Débats autour de Jürgen Habermas , PUF, 2011.

Intervenants
  • Historien, professeur au Collège de France, titulaire de la Chaire d’histoire des pouvoirs en Europe occidentale (XIIIe-XVIe siècle) et producteur de l'émission "Matières à penser" sur France Culture
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......