LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les conclaves et leurs mystères

59 min
À retrouver dans l'émission

Le conclave de 1903. Illustration du Petit Journal, daté du 3 août 1903.
Le conclave de 1903. Illustration du Petit Journal, daté du 3 août 1903.

En direct du Salon du Livre, nous allons, ce matin, parler des conclaves dans la longue durée de l’Église catholique. À vrai dire, aussi éclatante que soit, pour nous y inciter, la prégnance de l’actualité, il m’aurait été loisible d’hésiter un moment à le faire, compte tenu de l’épaisseur du secret qui est imposé à tous quant à leur déroulement et à leur dynamisme interne. Ce qui pourrait paraître les faire échapper complètement à la curiosité des historiens.

Et cependant, il n’est pas d’institutions humaines, même placées sous le signe d’une divinité, qui ne finisse par révéler tôt ou tard tout ou partie de ses arcanes. C’est ainsi que dans le passé, au XVIIe siècle par exemple, les mémoires du cardinal de Retz ou encore sous la restauration, ceux de Chateaubriand, ambassadeur à Rome, sont riches d’informations sur tel ou tel conclave auxquels ils ont assisté, du dedans ou du dehors. Outre que les rituels et les procédures de l’élection des papes sont publics, de nombreux observateurs professionnels, diplomates ou journalistes, se sont efforcés, en chaque occurrence, de mettre au jour leurs mystères. Ce fut peut-être plus aisé jadis qu’aujourd’hui, même si l’on note avec intérêt que cette fois-ci on a dû signifier haut et fort que ceux des cardinaux qui se laisseraient aller à la tentation de tweeter, oui tweeter, (on dit aussi, en bon français, gazouiller, en latin je ne sais pas) que ces fautifs seraient aussitôt excommuniés.

Je gage que mon invité, Philippe Boutry , éminent spécialiste de l’histoire religieuse, ancien directeur des études à l’École française de Rome, pour l’heure président de l’Université de Paris I, est persuadé autant que moi qu’à propos des conclaves, Clio, notre muse, ne doit pas se laisser intimider par le Saint-Esprit. Et qu’elle doit porter vif intérêt au processus par lequel, d’âge en âge, l’Église a désigné celui qui a la tâche de la conduire et d’en inspirer le rayonnement et l’influence sur notre planète. Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

- Extrait du film Habemus Papam de Nanni MORETTI, sorti en 2011 , avec Michel PICCOLI dans le rôle du cardinal MELVILLE élu pape.

- Interview de Monseigneur MARTY, cardinal archevêque de Paris , au micro de François FOUCART, Inter-actualités , le 25 août 1978.

- Pierre CORVAL, envoyé spécial à Rome pour la succession du Pape Jean XXIII , Inter-actualités , présenté par Francis MERCURY, le 14 juillet 1963.

- Interview de Paul GOUYON, cardinal archevêque de Rennes , au micro de Paul GUILLAUMIN, Le Téléphone sonne , le 13 octobre 1978.

- Extrait du film Habemus Papam de Nanni MORETTI, sorti en 2011 , avec Michel PICCOLI dans le rôle du pape et Nanni MORETTI dans le rôle du psychanalyste.

Bibliographie :

- Philippe BOUTRY, Souverain et pontife : recherches prosopographiques sur la curie romaine à l'âge de la restauration (1814-1846) , Collection de l’École française de Rome, 2002.

- Philippe LEVILLAIN (dir.), Dictionnaire historique de la papauté , Fayard, 2006.

- Yves CHIRON, Histoire des conclaves , Perrin, mars 2013.

- Alberto MELLONI, Le conclave : histoire, fonctionnement, composition , Salvator, 2003.

- Charles COMMEAUX, Les conclaves contemporains , Éditions France-Empire, 1991.

- Paul LESOURD et Claude PAILLAT, Dossier secret des conclaves , Presses de la Cité, 1969.

- Georges GOYAU, Paul LESOURD, Comment on élit un pape , Flammarion, 1935.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......