LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Sages-femmes, gravure, début du XIXe siècle

Les sages-femmes: immémoriales

58 min
À retrouver dans l'émission

Phanarète et Phaestis….Tels étaient les noms des mères, respectivement, de Socrate et d’Aristote, et elles avaient un point commun : l’une et l’autre exerçaient le beau métier de sage-femme. Un beau métier, puisque son lot est de mettre au monde les petites d’hommes, les petites et les petites...

Sages-femmes, gravure, début du XIXe siècle
Sages-femmes, gravure, début du XIXe siècle

Phanarète et Phaestis….Tels étaient les noms des mères, respectivement, de Socrate et d’Aristote, et elles avaient un point commun : l’une et l’autre exerçaient le beau métier de sage-femme. Un beau métier, puisque son lot est de mettre au monde les petites d’hommes, les petites et les petites, mais un métier qui, au long des siècles, a été beaucoup bousculé, parfois méprisé, souvent relégué dans une situation inférieure. En 2013, en France, a été lancée une grève des sages-femmes qui a duré plus d’un an, destinée à obtenir une amélioration de la place de la profession dans le système de santé et rappelant par là l’incertitude d’une situation qui m’a semblé mériter d’être éclaircie dans le long terme. Car il ne s’agit pas seulement d’évolutions médicales et de préoccupation démographiques. Il s’agit des mutations depuis le Moyen Age des attitudes religieuses en face du sacré de la naissance et de la mort, des comportements collectifs en face de la douleur de la parturition, douleur vue comme longtemps inévitable ou même rédemptrice, et plus largement encore de la place des femmes dans les équilibres sociaux d’âge en âge. Nathalie Sage Pranchère, chartiste et docteure en histoire, a travaillé avec valeur et mérite sur ce sujet et je me réjouis de l’accueillir ce matin. En ayant une pensée spéciale pour l’excellente actrice qu’est Catherine Frot, qui joue le rôle majeur, à côté de Catherine Deneuve, dans le film de Martin Provost dont l’affiche est partout ces jours-ci sur les murs : _Sage femm_e.

PROGRAMMATION SONORE

- Chanson « Le retour des cigognes », interprétée par Lina MARGY en 1947.

- Lecture d’un accouchement de Marie de Médicis (le futur Louis XIII) extrait des mémoires de la sage-femme Louise Boursier, dans « La gazette des Français », le 24 mars 1962.

- Lecture d’un extrait du Traité d’accouchement de Mauquest de la Motte, accoucheur de campagne sous le roi soleil, par Jean-Luc DEBATISSE dans « Les Matinées de France Culture », le 3 octobre 1995.

- Itv de Madame Hervé, doyenne des sages-femmes, le 2 novembre 1962, sur Paris Inter.

- Entretien de Philippe ESNAULT avec Augustine POURCELOT, dans l'émission "Mémoires du siècle", sur France Culture, le 12 août 1986.

BIBLIOGRAPHIE

- Nathalie SAGE PRANCHERE, L’école des sages-femmes. Naissance d’un corps professionnel ,1786-1917, Presses universitaires François Rabelais, 2017.

- Jacques GELIS, L’Arbre et le fruit. La naissance dans l’Occident moderne, XVIe-XIXe- siècle, Fayard, 1984.

- Jacques GELIS, La sage-femme ou le médecin. Une nouvelle conception de la vie, Fayard, 1988.

- Scarlett BEAUVALET, Naître à l’hôpital au XIXe siècle, Belin, 1999.

- Emmanuelle BERTHIAUD, Enceinte. Une histoire de la grossesse entre art et société, éditions de la Martinière, 2013.

- Yvonne VERDIER, Façons de faire, façons de dire. *_La laveuse, la couturière, la cuisinière,\ *_Gallimard, 1973.

Mercredi 2 mai 2017: Débat autour du livre de Nathalie Sage Pranchère, L’école des sages-femmes. Naissance d’un corps professionnel (1786-1917), avec Michelle Zancarini-Fournel, dans le cadre du cycle « Les Mardis de l’École des chartes ». http://www.enc-sorbonne.fr/fr/actualite/ecole-sages-femmes-naissance-corps-professionnel-1786-1917

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......