LE DIRECT
Sean Connery dans le rôle de James Bond

L'agent secret au cinéma : le cas James Bond

58 min
À retrouver dans l'émission

D’où vient la fascination pour James Bond ? D’abord héros littéraire, imaginé par Ian Fleming en 1952, l’agent secret britannique a survécu à son créateur et a accédé au statut de mythe. Ce héros des temps modernes reflète l’évolution des mentalités tout en recyclant les mythes anciens.

Sean Connery dans le rôle de James Bond
Sean Connery dans le rôle de James Bond Crédits : Getty

Rediffusion de l'émission du 8 décembre 2018

Le triomphe du Bureau des Légendes, la série d'Eric Rochant produite par Canal Plus à propos de la DGSE et dont la nouvelle saison est actuellement diffusée en répondant à une impatience largement partagée, m'a donné le goût de revenir ici sur la figure de l'agent secret au cinéma. Elle y a prospéré de longue date et elle invite à s'interroger sur les racines de sa popularité. 

Nous allons donc le faire ce matin, et ce sera en nous concentrant sur le cas de Bond -James Bond… Car il n'existe pas de héros qui ait connu sur les écrans une longévité aussi remarquable, depuis son apparition dans les salles en 1962. Quatre milliards d'humains, nous dit-on, ont vu au moins l'un des vingt-quatre films dont il s'agit : c'est-à-dire un habitant de la planète sur deux. 

La signification sociale, politique et culturelle d'un pareil phénomène mérite, vous en conviendrez facilement, d'être scrutée. Ce pour quoi je vais faire appel à la compétence de Fabien Boully, qui est maître de conférences en études cinématographiques et audiovisuelles à l'Université de Paris-Nanterre, afin d'interpréter ce succès prodigieux. 

De comprendre en particulier comment ce héros britannique, né en littérature et au cinéma en plein cœur de la guerre froide, a pu survivre aux formidables changements qu'a connus depuis lors la géopolitique de la planète. Mais aussi quel orgueil britannique il a réussi à flatter tout en pouvant prétendre à l'universel, quels mythes anciens il a perpétués, quels fantasmes collectifs il a rejoints et assouvis, entre flamboyance et noirceur, entre générosité et cruauté, entre virilité affichée et faiblesses secrètes. 

Bien plus complexe, en fait, ce personnage, qu'un regard superficiel ne le laisserait accroire - et par conséquent un excellent gibier pour notre curiosité.

Archives sonores

  • Chanson « L’agent secret » de Petula Clarck, 1988.
  • Extrait du film Les 39 marches d’Alfred Hitchcock, sorti en 1935, avec Robert Donat dans le rôle de Richard Hannay et Madeleine Caroll dans le rôle de Pamela.
  • Lecture d’un extrait du roman Moonraker de Ian Fleming (1955), diffusée dans l’émission « Une vie, une œuvre » de Martin Quenehen sur France culture, le 5 septembre 2015.
  • Extrait du film GoldenEye, réalisé par Martin Campbell, sorti en 1995, avec Pierce Brosnan dans le rôle James Bond et Judi Dench dans le rôle de M.
  • Reportage diffusé à l’occasion du 50e anniversaire de la sortie du film Dr No, sur France Inter, le 5 octobre 2012.
  • Extrait du film Dr No, réalisé par Terence Young, sorti en 1962, avec Sean Connery dans rôle de James Bond et Joseph Wiseman dans le rôle du Dr No. 

Bibliographie 

  • Françoise Hache-Bissette, Fabien Boully et Vincent Chenille, James Bond. Figure mythique, Autrement, 2008.
  • Françoise Hache-Bissette, Fabien Boully et Vincent Chenille, James Bond (2)007. Anatomie d’un mythe populaire, Belin, 2007.
  • Luc Boltanski, Énigmes et complots. Une enquête à propos d’enquêtes, Gallimard, 2012.
  • Alain Dewerpe, Espion. Une anthropologie historique du secret d’État contemporain, Gallimard, 1994.
  • Roland Lacourbe, La guerre froide dans le cinéma d’espionnage, Henri Veyrier, 1985.
  • Jean-Antoine Duprat, James Bond dans le spectre géopolitique. De la guerre froide à la cyberguerre, L’esprit du temps, 2015.
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......