LE DIRECT

L'Europe au gré de l'Allemagne ?

59 min
À retrouver dans l'émission

Le chancelier Adenauer et le président de Gaulle à Bonn lors de la visite officielle de ce dernier les 4 et 5 septembre 1962.
Le chancelier Adenauer et le président de Gaulle à Bonn lors de la visite officielle de ce dernier les 4 et 5 septembre 1962.

Dans la perspective des prochaines élections européennes, il resurgit dans l’opinion une interrogation qui est ancienne, mais que la crise et ses conséquences rendent plus aigue. Que veut faire l’Allemagne, vingt ans après sa réunification, de l’Union européenne ? Qu’en attend-elle désormais et quel rôle est-elle vouée à jouer dans son évolution ? Ce rôle est-il décisif ou simplement important ? Quelle conséquence la diplomatie des autres partenaires, et de la France au premier chef, peut-elle et doit-elle en tirer ? Bref, l’Europe à venir, va-t-elle se dessiner en termes politiques, économiques et pourquoi pas culturels, au gré de Berlin ? Une tentative de réponse à des questions de si lourde portée pour la suite de notre destin collectif, doit se tourner vers la prégnance du passé, tel que l’Allemagne l’a vécu, au cœur de notre continent depuis le XIXe siècle et surtout depuis 1945, et tel qu’elle se le raconte aujourd’hui à elle-même. Mon invitée ce matin, Hélène Miard-Delacroix , professeur à la Sorbonne, à Paris IV, a publié notamment naguère une Histoire des relations franco-allemandes de 1963 à nos jours , et aussi, ce mois-ci, une biographie de Willy Brandt, ce chancelier social-démocrate de 1969 à 1974, qui a joué sa partie, parmi d’autres, dans l’évolution des affects et des stratégies de son pays au service d’une grande ambition. Une ambition vieille désormais de plus de six décennies : dépasser les affrontements sanglants des siècles passés tout en ne renonçant jamais – et comment en serait-il autrement ? – à mettre une marque puissante sur la construction européenne qui a toujours été pour l’Allemagne à la fois instrument et finalité. Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

- Interview de l’écrivain allemand Thomas MANN par Pierre CRENESSE, le 6 avril 1949.

- Extrait du discours de Winston CHURCHILL à Zurich (se prononce pour la création des « Etats-Unis d’Europe »), le 19 septembre 1946.

- Interview du chancelier Konrad ADENAUER par Paul MAUGUIN, le 10 avril 1951.

- Chanson « Die goldene Hochzeit » (« Les noces d’or », composée à l’occasion du 50ème anniversaire du Traité de l’Élysée), du chansonnier et cabarettiste allemand Thomas PIGOR, accompagné au piano de Benedikt HEICHHORN, janvier 2013.

- Extrait du discours de remerciements du chancelier Willy BRANDT adressé au président Georges POMPIDOU , à Paris le 25 janvier 1971.

- Extrait d’un entretien avec le philosophe Heinz WISMANN , interviewé par Pascale WERNER sur France culture, le 31 juillet 1990.

- Dans notre générique de fin : chanson « Was ist los mit Europa ? » de Thomas PIGOR, accompagné au piano de Benedikt HEICHHORN, juillet 2011.

Bibliographie :

- Hélène MIARD-DELACROIX, Willy Brandt , Fayard, 2013.

- Hélène MIARD-DELACROIX et Rainer MARCOWITZ (dirs), 50 ans de relations franco-allemandes , nouveau monde éditions, 2012.

- Hélène MIARD-DELACROIX, Le défi européen de 1963 à nos jours , Presses universitaires du Septentrion, collection Histoire franco-allemande vol. 11, 2011.

- Corine DEFRANCE et Ulrich PFEIL, Entre guerre froide et intégration européenne. Reconstruction et rapprochement. 1945-1963 , Presses universitaires du Septentrion, collection Histoire franco-allemande vol. 10, 2012.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......