LE DIRECT
Gathering honey from the beehives, miniature from Tractatus de herbis, Latin manuscript by Dioscorides, France 15th

L'homme et l'abeille, une relation immémoriale

59 min
À retrouver dans l'émission

Depuis la préhistoire, les hommes entretiennent avec l'abeille une relation ambivalente, faite de crainte et de fascination. Subjugué par son organisation sociale étonnante, l'homme s'est lancé très tôt dans son étude et a rapidement tenté de la domestiquer. Mais elle est aujourd'hui menacée.

Gathering honey from the beehives, miniature from Tractatus de herbis, Latin manuscript by Dioscorides, France 15th
Gathering honey from the beehives, miniature from Tractatus de herbis, Latin manuscript by Dioscorides, France 15th Crédits : Getty

Les articles prolifèrent dans la presse, depuis quelque temps, pour nous dire que les abeilles sont menacées dramatiquement par les insecticides, l’agriculture intensive et le changement climatique. Sans compter l’invasion en Occident du frelon asiatique, redoutable massacreur de ces admirables hyménoptères. Et soudain surgit une prise de conscience sur notre responsabilité dans ce péril qu’on a mis quelque temps à cesser de prendre à la légère. Soudain on se souvient qu’environ un tiers de la nourriture consommée à l’échelle mondiale repose sur la pollinisation des cultures dont les abeilles sont les principaux agents. Soudain on porte un intérêt renouvelé à l’histoire des relations tout à fait spécifiques que nos pareils ont entretenues, au long des siècles, avec les abeilles, avec les ruches, avec la cire, avec le miel.

J’ai toujours grand plaisir à accueillir à ce micro, comme ce matin, Michel Pastoureau , directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études , et connaisseur hors de pair de la place qu’occupent les animaux dans nos pratiques collectives et dans nos imaginaires. Or il en est peu qui aient occupé une place plus centrale que les abeilles dans les modes de vie, dans les pratiques culinaires, dans la légende et dans les folklores et plus encore dans la symbolique que développent les peuples quand ils se considèrent eux-mêmes. La société des abeilles, progressivement mieux connue et mieux comprise, n’a pas cessé d’appeler des comparaisons avec celle des hommes, en termes politiques, en termes économiques, en termes emblématiques. Ouvrons donc la porte à ces milliers de milliards d’abeilles qui bourdonnent à nos oreilles depuis des temps immémoriaux. Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

- Interview de Marcelin LASSALE , directeur de l’Ecole supérieure d’Apiculture de Paris, dans le cadre de l’émission Paysans de France , le 11 janvier 1950.

- Extrait d’un entretien avec Paul VANNIER  dans le cadre de l'émission De bouche à oreille , le 6 juin 1999.

- Reportage de Jean GODIGNON  avec l'interview d’un agriculteur, dans Paris vous parle , le 23 août 1949.

- Extrait d’une causerie de Jean ROSTAND  sur Maurice MAETERLINCK, le 1er janvier 1964.

- Interview de Raoul FOLLEREAU , dans le cadre de l’émission Outre Mer  consacrée au Mozambique, le 24 août 1954.

- Extrait de la chanson "Les abeilles" interprétée par BOURVIL , enregistrée en 1965.

Bibliographie :

- Michel PASTOUREAU, Bestiaires du Moyen-Age  , Seuil, 2011.

- Michel PASTOUREAU, Les animaux célèbres  , Bonneton, 2001.

- Philippe MARCHENAY et Laurence BERARD, L’homme, l’abeille et le miel  , De Borée, 2007.

- Philippe MARCHENAY, L’homme et l’abeille  *, * Berger-Levrault, 1979.

- Michel ONFRAY, La sagesse des abeilles. Première leçon de Démocrite  , Galilée, 2012., 

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......