LE DIRECT
Albert Camus recevant le prix Nobel de littérature à Stockholm, le 10 décembre 1957.

Prix Nobel : l'étrange naufrage

59 min
À retrouver dans l'émission

Le nom de Nobel est célèbre dans le monde entier mais l'homme demeure méconnu. Pourquoi cet inventeur discret et solitaire a-t-il voulu mettre sa fortune au service de l'humanité? Comment l'institution des prix Nobel s'est-elle mise en place?

Albert Camus recevant le prix Nobel de littérature à Stockholm, le 10 décembre 1957.
Albert Camus recevant le prix Nobel de littérature à Stockholm, le 10 décembre 1957. Crédits : AFP

Mes chères auditrices, mes chers auditeurs, voici donc que nous nous retrouvons, à l’orée de la vingtième saison de Concordance des temps. Cette longévité est due, bien sûr, à la confiance de la direction de France culture, mais elle est aussi, très directement, le fruit de votre fidélité. Soyez en donc remerciés.

Ce matin, j’ai choisi un sujet suscité par le tremblement de terre qui vient de secouer l’Académie suédoise. Cette noble institution, copiée sur la nôtre en 1786, qui est chargée d’attribuer, depuis 1901, le Prix Nobel de littérature. Des accusations d'harcèlement sexuel portées contre le mari d’une académicienne ont abouti à des démissions en chaîne par les 18 membres de cet organisme. A telle enseigne que le quorum nécessaire n’est plus assuré et que le Prix ne pourra pas être attribué cette année. Et cela à la surprise générale et au grand dam, notamment, des éditeurs et des lecteurs du monde entier. 

Voilà bien un étrange naufrage qui, même s’il se trouve bientôt réparé, appelle un retour en arrière sur l’histoire du prix Nobel, ou plutôt des divers prix Nobel. Ces prix Nobel qui sont dus au rôle posthume d’un prodigieux personnage, Alfred Nobel, inventeur de la dynamite. 

Pour cette exploration, j’ai convié Robert Kopp, Professeur de littérature française à l’université de Bâle. Il occupe une chaire prestigieuse qui fut occupée notamment, avant lui, par Albert Béguin et Jean Starobinski. La curiosité de Robert Kopp s’est élargie, de longue date, à tous les aspects de la vie intellectuelle et scientifique depuis l’aube du XIXe siècle. Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

- Albert Camus, extrait de son discours lors de la remise du Prix Nobel de littérature à Stockholm, « Paris vous parle », le 10 décembre 1957.

- Lecture du testament d’Alfred Nobel, extrait de l’évocation scénarisée de Jacques Panijel diffusée dans les « Soirées de Paris », le 16 décembre 1956.

- François Mauriac, interrogé par Jean Amrouche après son Prix Nobel de littérature, « Paris vous parle », le 4 novembre 1952.

- Jean-Paul Sartre, interrogé par Jacques Chancel dans « Radioscopie » sur France Inter, le 7 février 1973.

- Papier consacré à l’attribution du Prix Nobel de la Paix 2011 à trois femmes, « Inter soir », France inter, le 7 octobre 2011.

Bibliographie :

- Jean-François Battail, Alfred Nobel, inconnu célèbre, Sorbonne université Presses, 2018.

- Antoine Jacob, Histoire du prix Nobel, François Bourin Editeur, 2012.

- Josepha Laroche, Les Prix Nobel, QSJ, PUF, 1995.

- Josepha Laroche, Les Prix Nobel. Sociologie d’une élite transnationale, Liber, 2012.

- Isabelle Lévy, Le dictionnaire des Prix Nobel, Editions Josette Lyon, 1996.

- Robert Kopp, Un siècle de Goncourt, éditions Gallimard, coll. « Découvertes Gallimard / Littératures, 2012.

Intervenants
  • Professeur à l'université de Bâle, correspondant de l'académie des sciences morales et politiques et directeur de la collection Bouquins.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......