LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Statues et bustes républicains : entre célébrations et polémiques

59 min
À retrouver dans l'émission

En compagnie de Vincent Duclert, Jean-Noël Jeanneney revient sur l'histoire de l'érection des bustes et statues républicains, objets d'adhésion et de polémique.

Le trimphe de la République, sculpture de Dalou
Le trimphe de la République, sculpture de Dalou

Ce fut un des derniers coups d’éclat, avant sa mort, de Georges Frêche, président de la région Languedoc-Roussillon, dont on connaît la personnalité flamboyante, que d’avoir inauguré à Montpellier, le 17 septembre 2010, cinq statues figurant, comme il l’expliquât, des grands hommes du XXe siècle. 

Ces statues de bronze, de 3,30 mètres de haut, pesant chacune près d’une tonne, représentaient Jean Jaurès, Charles de Gaulle, Winston Churchill, Franklin Roosevelt et enfin, le plus controversé, forcément, Lénine. À cette liste devait s’ajouter Gandhi, Golda Meir, Nasser, Mao Zedong et Nelson Mandela. Quant à Staline, Georges Frêche affirmât regretter que l’opinion ne soit « encore mûre pour l’accueillir ». Et il expliquât : « il est considéré, à juste titre d’ailleurs, comme le boucher de l’Europe avec les goulags, et pourtant lui aussi a changé le cours de l’Histoire avec la victoire de Stalingrad sur les Allemands. À ce titre, Staline est un grand homme. » 

Un propos qui ne fut pas sans provoquer bien sûr un hourvari de protestations, témoignant que ce qu’on avait appelé la « statuomanie » sous la Troisième République pouvait avoir encore de beaux restes. Et surtout que l’érection des monuments et des bustes consacrés aux grands hommes comme aux allégories politiques, Marianne au premier rang, portait toujours des informations intéressantes, entre adhésion et polémique sur les sensibilités et les tensions des époques successives.    

Vincent Duclert, professeur agrégé à l’EHESS, historien prolifique et sagace de la Troisième République, est mon invité ce matin pour ce retour en arrière que j’espère haut en couleurs et fixé dans le marbre. Jean-Noël Jeanneney

ARCHIVES SONORES

  • Chanson La Vénus de Milo  de Boris Vian et Alfredo Lorenzo, interprétée en 1959 par Dario MORENO (extraite du cd intitulé "Boris Vian :chansons possibles "paru chez Polygram).
  • Reportage pour Inter Treize  à Montpellier, lors de l’inauguration de cinq statues par Georges FRECHE, le 17 septembre 2010, interview de la journaliste russe Janna AGALAKOVA.
  • Chanson La Colonne  (1818) d’Emile DEBRAUX, interprétée par Raymond SOUPLEX (extraite du 33 t., Chant du Monde, intitulé "Histoire de France par les chansons ").
  • Reportage de Pierre CRENNESSE pour le 75e anniversaire de la statue de la Liberté à New York, Inter Actualités, le 28 octobre 1961.
  • Extrait du discours d’André MALRAUX pour l’inauguration de la statue de Ricardo PALMA dans le square d’Amérique dans le 17e arrondissement à Paris, le 17 février 1960.
  • Reportage sur le premier buste d’une Marianne noire dans une mairie, journal de France Inter , le 15 janvier 1999, interview du maire de Frémainville (Val d’Oise), Maurice MAILLET.
  • Extrait du film de Bertrand TAVERNIER, La vie et rien d’autre (1989).
  • Extrait des Actualités filmées, Fête de Jeanne d’Arc, mai 1941 (Actualités Mondiales à Paris, Rouen, Orléans).

Bibliographie

Les archives

Les archivesLa Découverte. Collection Repères, n° 314, 2001

Intervenants
  • historien, chercheur titulaire à l'Ehess, inspecteur général de l'Education nationale, professeur associé à Sciences-Po.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......