LE DIRECT

À table ! Ripailles du Grand Siècle

59 min
À retrouver dans l'émission

festins XVIIe
festins XVIIe

Une carte satirique des années 1650 intitulée "Géographie galande" divise le royaume de Galanterie en quatre provinces, entre d'un côté "mer d'Imprudence", au sud, et d'autre part "monts de dépenses", au nord. Les trois premières de ces provinces s'intitulent "l'opulence", "le jeu" et "l'amour". Et la quatrième, reliée de près aux précédentes, "la bonne chère". C'est au cœur de celle-ci que je vais vous faire voyager ce matin, en cette saison de fêtes gastronomiques et à l'aube de l'an neuf. La province de la bonne chère est irriguée par cinq fleuves : Politesse, Délicatesse, Appétit, Profusion et Ragout. Fleuves qui se déversent dans le lac de Gourmandise. Une dizaine de villes parsèment ce territoire, célèbres pour leurs productions exquises : Angoulême pour ses pâtés, Mayence pour ses jambons, et bien sûr pour leurs vins : Beaune, Condrieu, Chablis ou Frontignan, sans compter, cités imaginaires, Graves et Muscat. Si je vous ai déjà mis l'eau à la bouche, je ne le regrette pas et, à vrai dire, c'était un peu mon intention. Par quoi je rejoins, sans désemparer, l'ouvrage que vient de publier mon invité de ce matin, Florent Quellier , maître de conférences en histoire moderne à l'Université François Rabelais de Tours, un ouvrage qu'il a intitulé Festins, ripailles et bonne chère au Grand Siècle . Il nous y entraîne dans un tourbillon de plaisirs, de joyeuses libations, de belles agapes, entre bon goût et goinfrerie, entre bonheur des sens et méfiance des médecins et des moralistes, entre conventions sociales et dévergondage des papilles. Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

- Lecture par Guillaume Gallienne et Roland Bertin de définitions extraites du Dictionnaire universel d’Antoine Furetière (1690) , dans « Ça peut pas faire de mal » sur France Inter, le 26 décembre 2009.

- « Chanson à manger » de Lemaire et Weckerlin (XVIIIe siècle) , interprétée par André Mondé au « Lapin Agile » en juin 1950.

- Extrait de L’Avare (acte III, scène 1) de Molière , avec Denis d’Inès (Harpagon), Roland Alexandre (Valère) et Georges Baconnet (Maître Jacques), transmission différée du spectacle de la Comédie française, diffusé le 10 mai 1951.

- Lecture d’une lettre de Madame de Sévigné à Madame de Grignan du 26 avril 1671 (mort de Vatel à Chantilly), par Gisèle Casadesus en 1960.

- Lecture du conte « Le glouton » de La Fontaine , par Daniel Tarrare, dans l’émission « De Bouche à Oreille » de René Elkaïm Bollinger, diffusée le 7 février 1999.

- Extrait du film « Vatel » de Roland Joffé (2000) , avec Gérard Depardieu dans le rôle de Vatel.

Bibliographie :

- Florent Quellier, Festins, ripailles et bonne chère au Grand Siècle , Belin, 2015.

- Florent Quellier, Gourmandise. Histoire d’un péché capital , Armand Colin, 2010.

Intervenants
  • Titulaire de la chaire CNRS Histoire de l'alimentation des mondes modernes. Maître de conférences en histoire moderne à l'université de François-Rabelais de Tours.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......