LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Worldwide, du NIGERIA à TAIWAN avec Tony ALLEN et Sir ALI

59 min
À retrouver dans l'émission

Tony Allen
Tony Allen Crédits : Bernard Benant

Numéro FILM DE MA VIE ce soir (non pas la série François Truffaut) mais plutôt musique avec Toni Oladipo Allen : TONY ALLEN un musicien qui « Sonne comme quatre batteurs » dixit Fela Kuti, indissociable de l’Afrobeat (puisqu’il en est l’inventeur) qui publie FILM OF MY LIFE, aussi jazz que funk et tout ce que vous voulez où l’on croise (entre autres) Damon Albarn et Manu Dibango venu ce soir avec quelques musiciens s’installera à la batterie tout à l’heure. A ses côtés Francis Dordor journaliste et reporter notamment pour les Inrocks , auteur notamment d’une biographie de référence sur Bob Marley, il suit le travail de Tony Allen depuis son premier voyage au Nigeria il y a plus de 15 ans

A leurs côtés également, un Homme de l’ombre ce soir : SIR ALI après Actuel et Radio Nova, celui qui a été DJ, scénariste, auteur compositeur est désormais ambassadeur de la musique taïwanaise, il a créé une collection dédiée au sein de Buda Musique on y reviendra

Tony Allen, Film of life
Tony Allen, Film of life Crédits : B. Benant
[**TONY ALLEN** : ](http://medias.harmonia-mundi.biz/press/product/fr/3149027003520 "Tony Allen, Film of my life, album")**[FILM OF MY LIFE](http://medias.harmonia-mundi.biz/press/product/fr/3149027003520 "Tony Allen, Film of my life, album")** ([Jazz Village](http://www.jazzvillagemusic.com/#/home "Label Jazz Village"), Harmonia Mundi) Concerts : le **19 nov. à Tourcoing (Grand Mix)** et le **3 dec.** au festival **Worldstock** aux** Bouffes du Nord ** à Paris Livre : [*An Autobiography of the Master Drummer of Afrobeat* (Duke University Press](https://www.dukeupress.edu/Tony-Allen/index-viewby=subject&categoryid=11&sort=newest.html "T. Allen, an Autobiography, Duke University Press"))
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

**Extraits autour de l’itw de Tony Allen** *“Moving On”, * extrait de l’album *Film of life* *“Go Back”* avec Damon Albarn, extrait de l’album *Film of life* *“Mojo »* titre inédit avec Manu Dibango
**Autour de Tony Allen (micro et batterie) en live** Cesar Anot, Basse Indy Dibongue Guitare Jean Phi Dary : Piano synthes. Yann Jankielevicz Sax tenor
F. Dordor et son vinyle de Lee Perry au studio 108
F. Dordor et son vinyle de Lee Perry au studio 108 Crédits : M. Conquet - Radio France
[**FRANCIS DORDOR ** on peut retrouver ses articles sur le site des ](http://www.lesinrocks.com/auteur/francis-dordor/ "F. Dordor, Les Inrocks")*[Inrocks](http://www.lesinrocks.com/auteur/francis-dordor/ "F. Dordor, Les Inrocks")* prochainement à propos de Captain Beefheart réédition > dossier - dans Schnock sur Alice Sapritch – votre biographie de *Bob Marley* (Flammarion)
Sir Ali au studio 108
Sir Ali au studio 108 Crédits : M. Conquet - Radio France
[**SIR ALI** , les disques consacrés au jazz](http://siralijazzandworld.wordpress.com/ "Sir Ali, Jazz, wordpress") et à la musique taïwanaise (réalisés par ses soins, **collection [TAIWAN NOTE](https://www.facebook.com/pages/Taiwan-NOTE/256080294534226 "Collection TAIWAN NOTE label Buda Musique")** ) chez [**Buda Musique** ](http://www.budamusique.com/ "Label Buda Musique"). **Extraits autour de l’itw de ** [SIR](https://www.facebook.com/sir.ali.alizadeh "Sir Ali Facebook")**[](https://www.facebook.com/sir.ali.alizadeh "Sir Ali Facebook")** [ALI](https://www.facebook.com/sir.ali.alizadeh "Sir Ali Facebook")**:** [TS LO – *Erhu de Taïwan* ](http://www.budamusique.com/product.php?id_product=634 "TS LO Erhu de Taïwan Label Buda Musique") - musique Klezmer extrait compilation Jazz Taïwan, Kimbo – *Standing on my land *
TS LO Taïwan Erhu
TS LO Taïwan Erhu
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

**Les vinyles ** avec la [**Discothèque de Radio France** , présentation de **Marc Maret** ](http://radiovinyle.radiofrance.fr/content/propos "Marc Maret, Discothèque de Radio France, Radio Vinyle"), une sélection "LIBERATION" chants de prison ou d’indépendance : 1. Sam Cooke - *Chain Gang* (RCA) 2. Negro Prison Songs – Enr. par Alan Lomax “*Old Alabama* ” 3. Chants de Maquis du Vietnam (label Chant du Monde), « *Le Pal en bambou* » 4. Chant de Révolution Cubaine (label Chant du Monde) “*A coger la Guampara* ” 5. Attica, Rikers & The Tombs - from the cold jaws of prison – (label Folkways) “*Daddy Daddy Come Dig me* ” [](http://www.institut-national-audiovisuel.fr/nous-connaitre/entreprise/index.html "INA") Archive [INA :](http://www.institut-national-audiovisuel.fr/nous-connaitre/entreprise/index.html "INA") Le Festival mondial des arts nègres à Dakar par Les Actualités Françaises et extrait du discours de Léopold Sédar Senghor (écrivain et président du Sénégal) pour l'inauguration de l'exposition consacrée aux arts du Nigeria en avril 1966. Senghor rend hommage à la richesse millénaire et artistique du Nigeria, "Grèce noire", aussi prestigieuse et décisive que la Grèce antique.
T. Allen, M. E. Veal, An Autobiography of the Master Drummer of Afrobeat
T. Allen, M. E. Veal, An Autobiography of the Master Drummer of Afrobeat
Au cours de l'interview, Tony Allen évoque l'entraînement de son jeu de batterie sur des oreillers tous les jours pendant un mois sur les conseils du grand batteur et ami Frank Butler. Dans son autobiographie, il livre plus de détails sur sa rencontre avec l'ancien batteur de John Coltrane et comment son séjour à Los Angeles a définitement changé son jeu ; "As for me, I also changed my drumming in Los Angeles. When I got back to Nigeria, my playing was completely different because I got some techniques in LA from a guy named Frank Butler who used to play with Miles Davis and John Coltrane. Frank Butler was my good friend, man. He heard me play almost every night. When he told me he was a drummer and he had been playing with Coltrane before, I became very inquisitive, because Elvin Jones was one of my heroes and Frank had subbed for Elvin sometimes. [...] So one night Frank Butler was in the club and I told Fela, “*I want to check out this drummer tonight. Let’s let him play a twelve-bar blues.* ” I stood there and listened to this guy play and—wow! It freaked me out completely. I told myself, “You’ve got a long way to go, man!” He thought I was wonderful, and me, seeing him play, I fell in love with his playing immediately. His hands were so fast and flashy. [...] I asked him, “*How did you develop those things?* ” “*Oh* ,” he said, “*it’s simple. You just have to do it every day. By the time you do it for one month, you’ll be okay.* ” I said, “*What is it?* ” He told me, “*When you wake up in the morning, take some pillows and play on them. Play until you can make your sticks bounce on the pillow when you’re rolling.* ” Then he told me that when I started to roll, that I should roll, land on the other pillow, and come back. Land and come back. Land and come back. Land and come back, without breaking the roll. And he told me that I should try to do everything with my wrists. That I shouldn’t try to push it, but let it fall. It sounded simple, but I began to try it. It’s not easy for a stick to bounce on a pillow. But every morning when I woke up, I did this pillow thing for one hour until I started to see my sticks bouncing on the pillow. And it was true—it started to change my playing. My wrists loosened up and became less stiff. That pillow game made me become very free, and more in control. One night Frank came into the club and he was standing right in front of the stage watching me play, and he ran up to me and said, “*You got it, man! You fucking got it!* ” "(source, Tony Allen et Michael E. Veal [*An Autobiography of the Master Drummer of Afrobeat* (Duke University Press](https://www.dukeupress.edu/Tony-Allen/index-viewby=subject&categoryid=11&sort=newest.html "T. Allen, an Autobiography, Duke University Press"))Chapitre 4, pp. 74-75)
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......