LE DIRECT

Une histoire de la musique électronique (1/5) : Ballets mécaniques

58 min

** ** Des années 1920 aux années 1970, la «musique des bruits» théorisée par les Futuristes est lentement devenue réalité, notamment via le Ballet mécanique de George Antheil, la bande originale du film Planète interdite ou le GRM de Pierre Schaeffer. Cette première génération a ouvert la voie aux premiers tubes joués au synthétiseur (Popcorn, Wendy Carlos), fascinés par la conquête de l'espace et la naissance du monde connecté.

George Antheil
George Antheil Crédits : Radio France
Edgard Varèse
Edgard Varèse
Orange mécanique de Stanley Kubrick
Orange mécanique de Stanley Kubrick
Planète interdite de Fred McLeod Wilcox
Planète interdite de Fred McLeod Wilcox

Imaginées par les Futuristes italiens dès les années 1910, explorées par les avant-gardes des années 1940 aux années 1980, les machines électroniques ont lentement révolutionné l'art du rythme et de la mélodie pour finir par remplacer le rock comme socle des musiques populaires. En cinq étapes chronologiques, nous explorerons les moments, fondateurs ou oubliés, qui ont scellé l'avenir commun des musiciens et des circuits intégrés.

Sophian Fanen est journaliste au service culture de Libération entre 2007 et 2014. Ancien programmateur pour FIP, il travaille actuellement au lancement des Jours, un nouveau média généraliste en ligne. Il s'intéresse en particulier aux liens entre avancées techniques et révolutions musicales.

Playlist du jour :

  • Luigi et Antonio Russolo, Risveglio di una Citta Intonarumori, "An Anthology Of Noise & Electronic Music/First A-chronology Volume # I" (Sub Rosa, 2002)

  • George Antheil, Ballet mécanique , Philadelphia Virtuosi Chamber Orchestra, dir. Daniel Spalding (Naxos, 2001)

  • Edgard Varèse, Ecuatorial , "Edgar Varèse: œuvres orchestrales, vol. 2., Orchestre symphonique de la radio polonaise, dir. Christopher Lyndon-Lee" (Naxos, 2008)

  • Dimitri Chostakovitch, Tempête de neige , "Bande originale du film Odna (La Seule)", Frankfurt Radio Symphony Orchestra, dir. Mark Fitz-Gerald (Naxos, 2008)

  • Louis et Bebe Baron, Love at the Swimming Hole , "Bande originale du film Planète interdite" (Planet Records, 1976)

  • Pierre Schaeffer, Etude aux tourniquets "déconcertante" , "Cinq études de bruits" (Dreyfus, 2010)

  • Karlheinz Stockhausen et Studio für Elektronische Musik der WDR, Studie I (Deutsche Grammophon)

  • The Beatles, Revolution 9 , "The Beatles" (EMI, 1968)

  • Delia Derbyshire et Ron Grainer, Thème de Doctor Who , "Doctor Who, the Music" (BBC Records, 1963)

  • Raymond Scott, Auto-Lite Lightworks , "Manhattan Research Inc." (Basta, 2000)

  • Gershon Kingsley, Pop Corn , "Music to Moog By" (Audio Fidelity, 1969)

  • Wendy Carlos, Concerto brandebourgeois n°3 en sol majeur ,BWV 1048: 3e mouvement, "Switched on Bach" (Columbia, 1968)

  • Wendy Carlos, Ouverture (Les Funérailles de la reine Marie) , "Bande originale du film Orange mécanique" (Warner Bros, 1971)

  • François de Roubaix, La Scoumoune (thème principal) , "Bande originale du film La Scoumoune" (CAM, 1972)

  • Jean-Michel Jarre, Oxygene IV , "Oxygene" (Disques Motors, 1976)

Playlist de la semaine :

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......