LE DIRECT
Le 10 avril 1970, dans la presse britannique, l'information fait les gros titres : les Beatles se séparent.
Épisode 5 :

Qu'est-ce que le "son Beatles" ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Le 4 septembre 1962, quatre musiciens de bar de Liverpool entrent dans le studio n°2 de EMI Music sur Abbey Road, à Londres, pour enregistrer leur tout premier 45-tours. "Love Me Do" est sorti le 5 octobre 1962. Et le monde de la pop music n’a plus jamais été le même. D'où vient le "son Beatles"?

The Beatles répète leur chanson "All You Need Is Love" pour la première performance en direct sur liaison montante par satellite diffusée dans le monde le 25 juin 1967 à Londres.
The Beatles répète leur chanson "All You Need Is Love" pour la première performance en direct sur liaison montante par satellite diffusée dans le monde le 25 juin 1967 à Londres. Crédits : Michael Ochs Archives - Getty

Quels dons ont les Beatles que leurs contemporains n’ont pas ? Qu’inventent-ils ? Par exemple : partir en Inde méditer et se ressourcer auprès du Maharashi Yogi, est-ce lancer une mode ou la suivre ? Etre héros d’un dessin animé antimilitariste, est-ce lancer une mode ou la suivre ? Quel rôle joue, dans leurs trouvailles, leur producteur-arrangeur George Martin surnommé « "le cinquième Beatles" ? 

Dans ce cinquième volet de la série consacrée à « l’alchimie pop » des Beatles, Virgnie Bloch-Lainé s’entretient avec Eric Dahan, journaliste et critique musical, pour tenter de comprendre d'où vient le "son Beatles". Cette signature musicale si particulière, novatrice et aux harmoniques si spécifiques a profondément marqué et inspiré les générations qui ont suivi les Beatles.

Virginie Bloch-Lainé questionne Eric Dahan sur le génie musical des Beatles : 

Ils ont écrit des chansons extraordinaires, qui n’ont aujourd’hui rien perdu de leur puissance. […] De ce point de vue-là, ce sont des grands musiciens. Maintenant si on entend par musicien - instrumentiste -  évidemment que ce ne sont pas de grands instrumentistes. […] Ils avaient un niveau technique suffisant pour faire ce qu’ils voulaient faire. Eric Dahan

C’est peut-être là que réside le génie du groupe : avoir réussi avec des aptitudes techniques solides mais peut-être limitées à composer et produire des chansons incroyables et novatrices, qui frappent par leur apparente simplicité, mais qui cachent un important travail de production et d’arrangement.

George Martin, le cinquième Beatles

Ce travail justement est intimement lié au célèbre producteur des Beatles : George Martin. Son influence est prépondérante dans l’œuvre du groupe et il est un personnage-clé de l’aventure Beatles. Il est producteur mais également une figure importante du groupe. Paul McCartney est cité à son propos dans l’émission : "Il était l’adulte des cinq. Toujours très clean derrière la vitre de la régie. Il était très différent de nous : une force qui venait de l’extérieur".

George Martin, le "cinquième Beatles", en 1984.
George Martin, le "cinquième Beatles", en 1984. Crédits : Rob Verhorst - Getty

Son apport musical est très riche : 

Décrire George Martin est très difficile, c’était un arrangeur, un orchestrateur, qui a sans doute beaucoup apporté aux Beatles. […] Avec les Beatles, il s’est transformé, il a fait des choses qui n’étaient pas du tout orthodoxe en termes d’orchestration, même en termes d’enregistrement. [...] George Martin, lui, s’est dépassé et a fait des choses qui leur a permis de rentrer dans l’histoire. Eric Dahan

George Martin apporte une dimension classique à la musique des Beatles : par exemple pour la chanson Strawberry Fields Forever, Martin écrit une orchestration avec cuivres et cordes.

Leur capacité à tester de nouvelles idées et à expérimenter, est une des composantes du fameux "son Beatles" : 

C’est tout un ensemble d’idées musicales et d’orchestrations qui sont pas du tout forcément réfléchies. Je ne crois pas qu’il y avait un concept global, mais intuitivement, en prenant des initiatives complètement folles pour l’époque qui vont dans toutes les directions, ils réussissaient à créer un univers sonore qui ne ressemblait absolument à rien. En cela, on peut dire que ce sont vraiment eux les inventeurs de ce qu’on appelait la pop music, par opposition au rock. Ce que font les Beatles, c’est d’inventer autre chose, une musique populaire dans laquelle le rock n’est qu’un élément. Eric Dahan

Le "son Beatles" est également un répertoire qui balaie un spectre musical très large, et qui est précurseur des nouveaux genres à venir. La chanson Helter Skelter est par exemple annonciateur de ce qu’on appellera plus tard le Hard Rock.  

Il n’y a rien que les Beatles n’aient pas envisagé et proposé pour l’éternité. Eric Dahan

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......