LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le Portrait de Pete Seeger

59 min

Production : Bahia Allouache

Réalisation : Anne-Pascale Desvignes

Notre deuxième tableau sonore est un portrait musical, celui de Pete Seeger, figure tutélaire de la Folk music américaine, et de son revival , aux côtés de son maître Huddie William Ledbetter et de son ami Woody Guthrie.

Né en 1919, Pete Seeger a traversé près d’un siècle d’histoire. Découvrir ou redécouvrir son œuvre et sa vie, c’est se replonger dans l’histoire américaine contemporaine celle qui débute au lendemain de la Grande Dépression de 1929.

Mobilisation face à la guerre civile espagnole et la seconde guerre mondiale, luttes syndicales, opposition à la guerre du Vietnam, désarmement nucléaire, lutte pour les droits civiques des Afro-Américains, défense de l’environnement, le chanteur a été (et reste) de tous les combats.

Animé par un profond humanisme, Pete Seeger n’a jamais renoncé à militer pour la paix dans le monde et le droit de chacun à vivre librement. Il s’est, de la même façon, constamment appliqué à raconter l’histoire de son pays et de son peuple.

De sa voix limpide et claire, accompagnée d’un banjo ou d’une guitare, il adapte à l’actualité un répertoire riche de près de 600 chansons traditionnelles qu’il connaît par cœur.

Aujourd’hui encore, à plus de 90 ans, Pete Seeger demeure un chanteur sensible au sort de ses semblables, encore et toujours au service de ses folks (de ses gens ). Tout simplement un authentique folk singer

Ce deuxième tableau sonore propose d’aller à la rencontre, en chansons, de ce conteur moderne, dépositaire de la mémoire et de l’histoire des classes populaires américaines.

Playlist :

« Woody’s rag » (1964)

« Kai-Yo-Wa-Ji-Neh » (1964)

« Amazin Grace » (1964)

« The Devil and the farmer » (1964)

« Banjo breakdown » (1964)

« Mr. Tom Hughes town » (1964)

« The death of Harry Simms » (1956)

« Ballad of Barney Graham » (1956)

« Come all you hardy miners » (1956)

« Hallelujah, I’m a bum » (1962)

« Buffalo skinners » (1956)

« My children are seven in number »

« I come and stand at every door » (1956)

« We shall overcome » (1964)

« Sweet little baby » (1958)

« Turn, turn, turn » (1962)

« Turn, turn, turn » (1965) des BYRDS

« Sailing down my golden river » (1974)

« Wayfaring stranger » (1957)

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......