LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Musique et cinéma: les intermittences du coeur (1/5)

59 min

Nous nous glissons derrière le grand écran, les oreilles grandes ouvertes, et nous explorons les relations souvent houleuses et passionnées qui ont animé cinq grands couples de réalisateurs et compositeurs de cinéma… Une gageure à la radio : comment faire voir en donnant à entendre !?

Aujourd’hui, première séquence, Hitchcock/Herrmann .

affiche The Man who knew too much
affiche The Man who knew too much

Alfred Hitchcock, Bernard Herrman, deux H pour une anthologie du crime… Ils ont entretenu une relation intime pendant une dizaine d’années, l’âge d’or de celui qu’on appelait le « maître du suspense », une épithète qui d’ailleurs peut bien convenir à l’un comme à l’autre. Sans les ostinatos d’Hermann, La Mort aux Trousses de Cary Grant serait bien moins pressante sans ses cordes suraigües, le couteau ne pénètrerait pas le corps de Janeit Leigh avec la même violence… Pour commencer ce parcours dans la carte du Tendre amour entre musique et cinéma, rien de tel qu’Hitchcock/Herrmann, rien de plus évident. Quelques secondes de musique et instantanément les yeux affolés de James Stewart, le chignon blond de Kim Novak, les automobiles incontrôlables, toutes les obsessions hitchcockiennes surgissent…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......