LE DIRECT
Goran Bregovic et ses musiciens en 2014

Goran Bregovic : "J'ai grandi dans un Frankenstein de musiques"

55 min
À retrouver dans l'émission

A l'occasion de la journée "Sur les routes de l'exil " sur France Culture, Mathieu Conquet s'entretient avec les musiciens Goran Bregovic et Tcha Limberger.

Goran Bregovic et ses musiciens en 2014
Goran Bregovic et ses musiciens en 2014 Crédits : Jordi Vidal/Redferns - Getty

Première partie. Entretien avec Tcha Limberger

Virtuose du violon, issu de trois générations de musiciens manouches, la musique de Tcha Limberger va du jazz aux musiques tziganes roumaines et hongroises… Il a aussi participé à la riche et belle aventure Bal-Kan de Jordi Savall sur la musique populaire romani.

Programmation musicale

  • Tcha Limberger & J. Savall, Doina Olteniasca-Hora lautareasca” Musique traditionnelle de Roumanie (Alia Vox)
  • Sabam BAJRAMOVIC & le MOSTAR SEVDAH REUNION, Djeli Mara

Rubrique La Fabrique

Mathieu Conquet s'entretient avec Sasha Obradovic, organisateur de soirées tziganes à Paris.

Programmation musicale

  • La Caravane Passe & Rachid Taha, Perdu ta langue (Black eyes)
  • DJ Click & Valentina Casula, Katchur khan (No Fridge)
  • Ljiljana Butler, Ashun Daje Mori (Snail records)
  • Ciocarlia, Tag Bari
  • Archive de la Discothèque de Radio France Constantin Brailoïu, « Musique populaire Roumaine », (Musée de l'Homme, 1949), coffret relié de quatre 78 tours enregistrés dans les années 1930.
C. Brailoiu enregistrant Gheorghe Musuleac, Village de Fundu-Moldovei, Bucovine, Roumanie 1928
C. Brailoiu enregistrant Gheorghe Musuleac, Village de Fundu-Moldovei, Bucovine, Roumanie 1928 Crédits : Iosif Berman, archives AIMP, Genève
  • Olteneste (à l'Olténienne) joué avec une écaille de poisson (enregistrement de 1935) (coffret du Musée de l'Homme "Musique populaire roumaine" par C. Brailoïu)
  • L’Alouette, flûte Cymbalum N°4 face A (coffret du Musée de l'Homme "Musique populaire roumaine" par C. Brailoïu)

Deuxième partie : Entretien avec Goran Bregovic

Originaire du creuset cosmopolite de Sarajevo, Goran Bregovic vit à Paris. Il se raconte ici, de son groupe rock, Bijelo dugme,  aux bandes-originales composées pour des films comme Le Temps des gitans, Arizona Dreams… en passant par son orchestre des mariages et enterrements… 

Je viens d’un endroit où la musique c’est seulement pour boire, on n’a pas de musique classique. Un endroit où les mariages et les enterrements sont les moments les plus importants. Je viens d’une famille traumatisée par l’alcool. Alors moi je ne bois pas mais comme chacun de nous, j’ai besoin de marquer les événements de la vie. Quand vous lisez dans les journaux que quelqu’un a bu un vin à 5 000 euros, je pense qu'il n’y aucun alcool qui vaut 5000 euros, c’est le moment qu’on veut marquer qui les vaut. C’est la même chose pour moi avec les concerts : je m’habille en blanc, avec ces vêtements ridicules que je ne porterai jamais en dehors de la scène, c’est ma façon de marquer les moments de la vie, c’est comme si j’achetais une bouteille à 5 000 euros ! 

Mathieu Conquet : Dans quelles histoires musicales avez-vous grandi ?

Goran Bregovic : "Sarajevo c’est une petite Istanbul, avec un mélange de musulmans, de juifs, d’orthodoxes et de jésuites catholiques. Alors j’ai grandi dans un Frankenstein de musiques, et je pense que ma musique aujourd’hui encore est très Frankenstein. Il n’y a rien de pur chez nous. Dans la pire chanson nationaliste, on va toujours trouver quelques notes qui viennent de la culture du pire ennemi."

Programmation musicale

  • Extrait BO Le Temps des Gitans d'Emir Kusturica
  • Bella Ciao par G. Bregovic et son orchestre (Mercury)
  • Goran Bregovic, Hopa-cupa (Mercury)
  • Be That Man, Goran Bregovic, avec Eugene Hütz (Mercury)
  • Goran Bregovic, Champagne for Gypsies
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......