LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Thierry Escaich au Palais des Arts de Budapest

En présence de Thierry Escaich : "La musique est un mélange de risques, de recherches et de liberté"

59 min
À retrouver dans l'émission

Compositeur, organiste et improvisateur : portrait de Thierry Escaich, invité d’honneur du Festival Présences 2018 à la Maison de la Radio, qui retrace les principes fondateurs de son acte créateur, une liberté maîtrisée, de la composition à l'improvisation.

Thierry Escaich au Palais des Arts de Budapest
Thierry Escaich au Palais des Arts de Budapest Crédits : Zsuzsa Petö

Le Festival Présences met à l'honneur le compositeur et organiste Thierry Escaich, du 6 au 11 février à Radio France, l'occasion pour Continent Musiques de rencontrer Thierry Escaich, afin dresser le portrait du compositeur qui oscille depuis toujours entre l’improvisation, l'interprétation et la composition avec une liberté créatrice, à l'encontre de toute forme académique. Né en 1965,Thierry Escaich a grandit à Rosny-sous-bois et découvre la musique avec l'accordéon qu'il pratique jusqu'à l'adolescence avant de découvrir l'orgue. Il sait jouer sur toutes les tonalités et les registres, allant du jazz aux partitions classiques, de ses propres compositions à la musique contemporaine, sans jamais faire l'opposition entre musique savante et musique populaire. Rencontre avec un grand passionné de cinéma, organiste, compositeur et improvisateur. 

L'art et la musique particulièrement, permettent de rendre sensible l'intelligible, et intelligible le sensible. Composer, c'est la construction d'une architecture à l'intérieur de laquelle il faut trouver une liberté" Thierry Escaich

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Dans un second temps, rencontre avec le plus jeune organiste de France, Thomas Ospital, ancien élève de Thierry Escaich, qui publie un album hommage à Thierry Escaich notamment: Convergences, aux éditions Radio France. Reportage dans l'Auditorium de la Maison de la Radio pour une démonstration à l'orgue Gerhard Grenzing du prodige Thomas Ospital. 

Jouer de l'orgue, c'est comme un travail de cuisinier, il faut savoir manier et mélanger les très nombreuses sonorités. Thomas Ospital

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Programmation musicale : 

  • Pastille archive : Olivier Messiaen et Antoine Golea, en juin 1956 sur la Chaîne Nationale
  • Thierry Escaich et l'Orchestre symphonique de Cincinnati, Psalmos, Sinfonia concertante pour orchestre: III. Allegro giocoso, sur l'album Concertos for Orchestra (Fanfare Cincinnati, 2016)
  • Richard Galliano et Thierry Escaich,  Jeannette, de Gus Viseur, sur l'album Aria (Universal, 2017)
  • Archive : Serge Nigg, dans l'émission Musique de notre temps de Georges Léon le 13 mai 1980 sur France Culture
  • Extrait du film Théorème de Pasolini (1969)
  • Thierry Escaich, Scènes de bal, quatuor à cordes, Allegro moderato, album Chorus (Accord, 2004)
  • Thomas Ospital interprète Allegro Sonate en trio pour orgue n°2 en ut mineur BWV 526, de Bach, sur l'album Convergences (Radio France, collection Tempéraments, 2018)
  • Archive : Olivier Messiaen dans l'émission Le musicien et la foi, en juin 1956 sur la Chaîne Nationale 
  • Gamelan Of The Walking Warriors, Pemungkah, sur l'album Gamelan Beleganjur and the Music of the Ngaben Funerary Ritual in Bali (Akuphone, 2018)
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......