LE DIRECT
Renaud Capuçon

Renaud Capuçon : "Béla Bartók est paradoxal : brutal et élégiaque à la fois"

59 min
À retrouver dans l'émission

Entre folklore et avant-garde, l’œuvre de Béla Bartók intrigue et parfois divise, Continent Musiques explore l’œuvre du compositeur hongrois avec le violoniste Renaud Capuçon et la musicologue Claire Delamarche.

Renaud Capuçon
Renaud Capuçon Crédits : Simon Fowler / Erato

La musique de Béla Bartók est un puzzle extraordinaire. Claire Delamarche

Découvrir ou retrouver Bartók (1881-1945), c'est ce que Continent Musiques propose ce soir en compagnie du violoniste Renaud Capuçon qui enregistrait récemment pour Erato les Concertos Nos 1 & 2 de Bartok. Deux concertos mouvementés, comme leur histoire et qui encadrent presque la vie de Béla Bartók. Le grand compositeur hongrois, disparu en 1945, auquel la musicologue Claire Delamarche a consacré plus de dix ans de sa vie, signant chez Fayard un ouvrage de référence, Béla Bartók un "homme juste" selon les mots de son ami Zoltán Kodály . 

Les deux concertos joués par Renaud Capuçon et le London Symphony Orchestra (sous la direction de François Xavier-Roth) embrassent les deux extrémités de la vie de Béla Bartók : le premier, composé en 1907-1908, ne sera découvert qu'en 1958, fruit d'un amour non partagé pour la violoniste Stefi Geyer. Le second concerto est quant à lui créé en 1939, peu de temps avant l'exil de Bartók vers l'Amérique, est dédié à son ami le violoniste Zoltan Székely. Tous deux portent la marque de sa passion pour les chants folkloriques et les musiques populaires hongroises et roumaines. Post-romantique, folklorique, instinctive, syncrétique ou onirique, tous ces adjectifs peuvent s'associer à la musique de Béla Bartók. Continent Musiques rend compte ce soir d'une œuvre complexe, influente, traversant toutes les époques. 

Béla Bartók et le compositeur Zoltán Kodály, 1905
Béla Bartók et le compositeur Zoltán Kodály, 1905 Crédits : Domaine public
  • Renaud Capuçon sera en concert le 7 juin au Bozar à Bruxelles, le 10 juin au Festival de Saint-Denis, le 13 juin à Albi, le 15 et 16 juin à Versailles. 
  • Il joue le 2ème concerto de Béla Bartók le 19 et 20 septembre avec l'Orchestre de Paris à la Philharmonie de Paris, le 20 décembre avec l'Orchestre national de Lyon, à l'Auditorium de Lyon.
  • L'album Bartok Concertos Nos. 1 & 2, de Renaud Capuçon avec le London Symphony Orchestra, dirigé par François-Xavier Roth, est paru chez Erato. 
  • Le biographie Béla Bartok, de Claire Delamarche est édité chez Fayard.  

Je pense que le bois du violon a une mémoire des vibrations. Quand il y a certitude, l'aspect artistique s'envole. Le doute doit être perpétuel en art. Quand on est artiste, il faut savoir être juste, s'engager à minima, choisir sa dramaturgie. Renaud Capuçon

Programmation musicale : 

  • Béla Bartók, Concerto pour violon n°1 Sz. 36 : Andante sostenuto, par Renaud Capuçon et le London Symphony Orchestra, album Bartok, Violon Concertos Nos 1 & 2 (Erato, 2018)
  • Archive : Extrait d'un entretien avec le chef d'orchestre Paul Sacher, le 28 août 1980 sur France Culture
  • Béla Bartók, Contrastes Sz 111 BB 116 Verbunkos pour violon, clarinette et piano, avec Benny Goodman à la clarinette et Joseph Szigeti au violon, enregistrement de 1940, album Contrasts / Mikrokosmos (Sony)
  • Béla Bartók, Sonate n°1 pour piano et violon, n°1 BB 84, Sz. 75, Allegro, par Martha Argerich et Renaud Capuçon, enregistré au Festival de Verbier en 2007, album Carte Blanche à Martha Argerich (Deutsche Grammophon, 2015)
  • Archive : Martha Argerich, dans l'émission Dans la cour des grands, le 1er juillet 2006 sur France Musique
  • Archive : Pierre Boulez, sur France IV Haute Fidélité, le 18 juillet 1960
  • Béla Bartók, Concerto pour violon n°2 Sz. 112 BB 117 : Allegro molto, par Renaud Capuçon et le London Symphony Orchestra, album Bartok, Violon Concertos Nos 1 & 2 (Erato, 2018)
  • Béla Bartók, extrait de l'Opéra Le Château de Barbe Bleue, dirigé par Philippe Jordan, mis en scène par Krzysztof Warlikowski, édité en DVD chez Arthaus Musik / Opéra de Paris. 
  • Béla Bartók, A la Yougoslave, par Xavier Boussiron et Marie-Pierre Brebant, album Mikrokosmos (2014)
  • Béla Bartók,Musique pour cordes, percussion et célesta, par l'Orchestre Philharmonique de New-York, dirigé par Pierre Boulez (1973)
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......