LE DIRECT

Les progrès dans les sciences de l’Univers

1h
À retrouver dans l'émission

Longtemps, nos moyens d’observations des constituants de l’Univers ont reposés sur la capacité des télescopes terrestres. Les supports d’information étaient les ondes électromagnétiques, allant des ondes radio, aux rayons gamma, en passant par le visible. Puis, au fur et à mesure du développement de différentes et nouvelles techniques, notre vision de l’Univers a explosé. L’envoi de télescopes dans l’espace, par exemple, a permis d’étendre considérablement le spectre des observations, bien au-delà de la lumière visible, seule accessible aux premières lunettes. Ainsi, d’autres signaux ont été utilisés pour explorer l’Univers profond, tout à la fois le plus lointain et le plus ancien. Notre connaissance de l’univers a progressé, au XXe, siècle de manière spectaculaire.

Avec : Jacques Delabrouille , directeur de recherche en astrophysique au CNRS, laboratoire AstroParticule et Cosmologie (APC) et Nathalie Palanque-Delabrouille , chercheur en cosmologie au CEA, institut de Recherche sur les lois Fondamentales de l'Univers (IRFU)

Nathalie Palanque-Delabrouille & Jacques Delabrouille
Nathalie Palanque-Delabrouille & Jacques Delabrouille Crédits : Radio France

L'espace critique de Rafaële Brillaud :

Et si le temps n'existait pas ?
Et si le temps n'existait pas ? Crédits : Carlo Rovelli - Radio France

Et si le temps n'existait pas ? Un peu de science subversive

De Carlo Rovelli

Editions Dunod, Collection 'Quai des Sciences'

2012

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......