LE DIRECT
L'exoplanète Barnard's Star b

Les exoplanètes abriteraient-elles la vie ?

56 min
À retrouver dans l'émission

Depuis la découverte de la première exoplanète en 1995 par les astrophysiciens Michel Mayor et Didier Queloz, la chasse aux exoplanètes est, aujourd’hui, très intense. Avec cette question des plus fascinantes : certaines abriteraient-elles la vie ?

L'exoplanète Barnard's Star b
L'exoplanète Barnard's Star b Crédits : MARK GARLICK/SCIENCE PHOTO LIBRARY - Getty

En octobre 1995, Michel Mayor et Didier Queloz, astrophysiciens suisses, travaillant à l’Observatoire de Haute-Provence, annoncent la découverte d’une planète géante autour de l’étoile dite 51 Pégase. C’est la première exoplanète, ou planète extrasolaire, ainsi que l’on désigne les planètes en orbite hors du Système solaire. Ce nouveau bestiaire cosmique est d’une grande variété. Depuis bientôt 20 ans, c’est au nombre de plus de 900 que de tels objets célestes ont ainsi, considérablement élargi notre vision de l’Univers.

Majoritairement, elles sont très massives, gazeuses, mais certaines montrent une taille proche de la Terre. Nommées Super-Terres, certaines possèdent même une atmosphère. La chasse aux exoplanètes est, aujourd’hui, très intense. Avec cette questions des plus fascinante: les exoplanètes abriteraient-elles la vie ?

Avec deux astrophysiciens : Anne-Marie Lagrange  et Jean Schneider .

Cette découverte a été un élément de fierté, et c'était un bonheur de trouver des exoplanètes ailleurs. Michel Mayor et Didier Queloz cherchaient des "naines brunes", qui sont des étoiles étoiles de très faibles masses, sans a priori sur les propriétés de ces naines brunes. Les gens qui cherchaient des exoplanètes à cette période là cherchaient des planètes semblables à celles de notre système solaire. Et là, ils ont trouvé des planètes qui tournaient en 4 jours autour de leur étoile, ce qui n'a donc rien à voir avec les planètes de notre système solaire.  Anne-Marie Lagrange, astrophysicienne 

Depuis la découverte de la première exoplanète en 1995 par les astrophysiciens Michel Mayor et Didier Queloz, la chasse aux exoplanètes est, aujourd’hui, très intense. Les scientifiques ont découvert plus de 300 exoplanètes et dès lors, les fantasmes autour de ces nouveaux espaces ne cessent de grandir. Sont-elles semblables à la Terre ? Abritent-elles de l'eau ? Pourrions-nous un jour les habiter ? 

Personnellement, la découverte de la vie, c'est ce qui m'a motivé dès le départ. Mais cela pose la question de la définition de la vie, il faut mettre la frontière entre une vie organique compliqué et la vie. Jean Schneider, astrophysicien 

Le chemin ouvert par 51 Pégase, c'est une nouvelle classe de planètes géante, celle des planètes qui tournent très vite autour de leur étoile. On se pose beaucoup de question sur l'origine de ces planètes. Il y a aussi des exoplanètes plus petites que l'on découvre petit à petit, dont des exoplanètes qui ont un sol rocheux, qui sont telluriques, donc proches de la terre, contrairement aux planètes géantes qui sont gazeuses. Anne-Marie Lagrange, astrophysicienne 

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......