LE DIRECT

Quand l’Océan forme des falaises liquides

56 min
À retrouver dans l'émission

une grosse vague au large d'Hawaï
une grosse vague au large d'Hawaï Crédits : Corbis

Les vagues scélérates se forment, apparemment sans raison évidente. Sortent-elles de nulle part ? Elles ont été observées dans tous les océans du monde. Elles sont souvent décrites comme des murs d’eau qui viennent heurter les navires. Certaines peuvent atteindre des hauteurs, de la crête à leur creux, de plus de 30 mètres. L’anglais les nomme « Rogue waves », c’est-à-dire « vagues solitaires ». Le mot français « rogue » signifie « Hautain, arrogant » de manière plus imagée. Leurs ondulations sont monstrueuses, féroces, assassines. Une vague scélérate d’une hauteur de plus de 20 mètres peut exercer une pression allant jusqu’à 100 tonnes par mètre carré. Les navires sont-ils capables de les affronter, capable de résister à une telle pression ? Par comparaison, une vague de tempête de 10 mètres de haut peut exercer une pression de 12 tonnes par mètre carré. Comment naissent, vivent et meurent ces ogresses que sont les vagues scélérates ? Ce rendez-vous de Continent Sciences est dévolu à la compréhension scientifique de ces Titans liquides.Avec Michel Olagnon , ingénieur-chercheur à l'Ifremer, spécialiste des statistiques de vagues, auteur de: Anatomie curieuse des vagues scélérates (Quae éditions).

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......