LE DIRECT

Le Monde des espions, saison 2 : les nouveaux corsaires

Par Philippe Vasset et Pierre Gastineau
Le samedi de 11h à 12h (rediffusion le dimanche de 16h à 17h)

Aux pirates du XVIIè siècle, qui pouvaient aussi agir au profit de leur roi, s'est substitué un genre nouveau de corsaires modernes auxquels recourent désormais les Etats. L'obscurité de leurs missions ne permet pas de les réduire à l'image d'Epinal, comme on le fait encore de leurs prédécesseurs.

Au 17ème siècle, les corsaires couraient les mers pour leurs comptes et pillaient des navires pour leur roi. Quatre siècles plus tard, leurs lointains héritiers sont partout : sur les champs de bataille, où ils sont aux avant-postes des combats, dans les airs où ils assurent la surveillance des côtes, dans l'espace où ils espionnent, et même dans le cyberespace où ils piratent. La concession des fonctions les plus régaliennes de l'Etat à des opérateurs privés sera la tendance lourde du siècle qui vient et, sans attendre, notre série "Les nouveaux corsaires" vous propose d'aller à la rencontre de tous les entrepreneurs en souveraineté auxquels les Etats sous-traitent, d'ores et déjà, leurs missions les plus sensibles.

Philippe Vasset et Pierre Gastineau ont été successivement les rédacteurs en chef d'Intelligence Online, - "the Bible for the Intelligence Industry", selon le Times de Londres -, la publication professionnelle de référence qui ausculte les services de renseignement, le monde interlope des grands contrats d'armement, et celui des sociétés de renseignement privé et de lobbying. Ils ont en parallèle publié un livre d'enquête, le premier du genre, sur les hackers à la solde des Etats et des entreprises, "Armes de déstabilisation massive", paru chez Fayard.

Et en 2019, ils ont signé la 1ère saison du "Monde des espions" pour France Culture. A réécouter sur franceculture.fr, en cliquant sur le lien "Conversations secrètes : Le monde des espions, saison 1".

TOUTES LES DIFFUSIONS

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close