LE DIRECT
Anne de Jongh, la rebelle à la licorne

Anne de Jongh, la rebelle à la licorne

1h
À retrouver dans l'émission

« - Anne, nous allons faire une émission ensemble, diffusée sur France Culture. - Avec mes problèmes d'élocution ? - Oui ! - Ça va être bizarre... »

Anne de Jongh, la rebelle à la licorne
Anne de Jongh, la rebelle à la licorne Crédits : De Jongh-Huchon-Gasteau - Radio France

à Pierre Pauthier

Equipe de Réalisation : Anne Fleury, Benjamin Chauvin, Sylvie Gasteau, Alain Joubert

Anne aurait préféré que l'émission s'appelle "le monstre à roulettes » car c'est déguisée ainsi que, pour la première fois de sa vie, elle ne s'est pas sentie handicapée du tout.

Anne est née lourdement handicapée.

Elle ne peut se mouvoir et contrôler son corps. Elle a du mal à articuler et parler lui requiert une grande énergie qu’on perçoit violemment au premier abord.

Elle se tient dans un fauteuil électrique. Tous ses gestes sont ramenés au bout d’une licorne qu’elle porte sur un gros serre-tête en cuir. C’est avec elle et l’inclinaison de sa tête qu’Anne peut se déplacer, avancer, reculer, déambuler, téléphoner, utiliser son ordinateur, écouter de la musique. Anne vit à Elancourt, dans un appartement au rez-de-chaussée. Comme d’autres membres de l’association « Vivre Debout ».

Vivre Debout, c’est l’histoire depuis le 27 décembre 1974 d’une émancipation, d’une conquête de l’autonomie par la création et l’organisation sur le territoire, de foyers indépendants autogérés.

Vivre Debout et leur parrain, Jacques Brel
Vivre Debout et leur parrain, Jacques Brel Crédits : Vivre Debout

J’appréhendais d’enregistrer Anne tant parler lui coûtait d’efforts. Et j’ai très vite su qu’il fallait non pas retranscrire le récit d’Anne, mais s’en saisir comme d’une matière sonore précieuse, inédite, musicale, tout en maintenant le récit de sa vie car Anne a beaucoup de choses à dire et a grandi dans la musique.

Son père était directeur artistique chez Pathé Marconi au rayon Classique. Il a, entre autres, découvert Rostropovitch, Frédéric Lodéon, Jean-Philippe Collard, organisé les funérailles de la Callas.

Anne a toujours eu le goût de la liberté : Elle est adepte de la fugue et a fui les foyers collectifs. Elle est allée toute seule au Sénégal ou en Guyane. Elle n’a peur de rien.

En arrivant à Elancourt, elle rencontre le théâtre de l’Unité qui, de 1978 à 1985, y invente et joue mais aussi conçoit le Carnaval des Ténèbres, événement emblématique et fédérateur d’une ville nouvelle « Saint-Quentin-en-Yvelines ». Très vite, Anne devient spectatrice, actrice, et reine du carnaval en défilant dans la ville, déguisée en monstre à roulettes.

Anne parle beaucoup mieux qu’avant. Cela « grâce au théâtre », dit-elle.

Au premier enregistrement, la matière sonore m’impressionna tant que je renvoyais sur une autre piste ce que je coupais au lieu de le supprimer. De ces coupes mises bout à bout est née une musique : la ritournelle de la licorne.

Avec Anne de Jongh, Catherine Papouin et Jocelyne Bonsang de Vivre Debout, Alain Béziel, lecteur de la note bleue de Michel Glotz, Leila Bensalem, Jacques Livchine du Théâtre de l’Unité.

Musiciens et compositeurs :

Claude Nougaro, Jean-Philippe Collard, Maurice Ravel, Umberto Giordano, La Callas, Rostropovitch, J.S. Bach, Stravinsky, Bob Dylan, Marc-Antoine Charpentier, Jacques Brel, Salvatori Sciarrino, Sandy Lopicic Orkestar

Lecture : La note bleue de Michel Glotz

La licorne
La licorne Crédits : Sylvie Gasteau - Radio France

Remerciements : Etienne Guichard du Théâtre du Sable, Jean Djemad de la compagnie Black Blanc Beur, Guillaume Michelon de Musiques Tangentes, tous les ami(e)s de l’atelier théâtre « Pris en conte »

Site de Vivre Debout

Chroniques

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......