LE DIRECT
Dessin : Tchili

Au tribunal des mots

58 min
À retrouver dans l'émission

Mon pouvoir est redoutable tant que je puis opposer la force de mes mots à celle du monde. -Stig Dagerman.

Dessin : Tchili
Dessin : Tchili

Stéphane Gombert, artiste cofondateur du Collectif 12, et moi sommes intervenus au Centre Pénitentiaire de Bois-d’Arcy pour 12 séances de trois heures d’écriture sonore. 

Notre désir était de réaliser un tribunal de mots, c’est-à-dire d’écrire et d’enregistrer avec les détenus et prévenus une fiction sonore issue d’une réflexion sur le langage et son discours. 

Nous avons beaucoup discuté, discuté à partir des dictionnaires, chanté des prison songs et improvisé des jugements. Je dois dire qu’ils savent très bien le faire et connaissent beaucoup mieux que nous les arcanes judiciaires. Avec leur voix où l’on perçoit, par l’accent ou les tournures de phrase, les quartiers populaires, ils ont mené une réflexion contradictoire de l’intérieur sur la chaîne pénale (Qui ? La banlieue ; Pourquoi ? La violence ; Comment ? La punition).

Chacun s’est positionné en tant qu’avocat, procureur, partie civile, témoin ou accusé, en improvisant des « audiences publiques, au tribunal d’opinion ». Les mots « banlieue », « violence » et « punition » sont devenus des personnages : Mademoiselle la Banlieue, Monsieur la Violence et Madame Punition. 

L’émission rend compte de ces audiences fictionnelles.

Sylvie Gasteau

Avec Abderrahim, Bilal, Christian, Cédric, Driss, Firat, Cédric, Hamdjata,

Un atelier d’écriture sonore proposé et mené par Stéphane Gombert et Sylvie Gasteau, mis en place par Maïlys Lagoutte, coordinatrice culturelle du Centre Pénitentiaire de Bois-d’Arcy, organisé par le Collectif 12 et le SPIP, Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation des Yvelines, puis libéré sur les ondes par Irène Omélianenko.

Équipe de réalisation : Delphine Baudet, Alain Joubert, Sylvie Gasteau,  Véronique Lamendour. 

Bibliographie (sommaire) d’ateliers : 

Dictionnaire étymologique de la langue française d’Alain Rey ; L’Ennemi déclaré de Jean Genet ; Surveiller, punir de Michel Foucault ; Discours pour l’abolition de la peine de mort de Robert Badinter ; Punir, une passion contemporaine de Didier Fassin ; Statistiques du ministère de la Justice.

Avec le soutien de la DRAC Île-de-France, l’AESAD, le SPIP 78, la Délégation Générale à la Langue Française et aux Langues de France (DGLFLF), la Préfecture des Yvelines (FIPD).  

Le Collectif 12 est un espace de création et d’actions artistiques implanté à Mantes-la-Jolie depuis 20 ans. Il est représentatif du mouvement des friches ou des lieux intermédiaires, ce qu’on appelle aujourd’hui plus volontiers des fabriques d’art et de culture, c’est-à-dire des lieux où essayent de s’articuler, de manière innovante, création artistique et attention aux réalités politiques et sociales.

Chaque saison, une vingtaine de compagnies de théâtre et de danse y est accueillie pour des résidences de création et mener des actions avec des habitants.

Depuis 10 ans, chaque saison, quatre ou cinq de ces compagnies mènent des ateliers avec des détenus à la maison d’arrêt de Bois-d’Arcy. 

L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......