LE DIRECT
Celles qui me traversent

Celles qui me traversent

59 min
À retrouver dans l'émission

Rêverie radiophonique qui part de l'intime pour se déployer dans un bruissement de voix de femmes, et interroger le féminin. À la manière d'un rêve qui associerait des fragments épars d'images et de sensations : explorer l’identité, une et multiple à la fois.

Celles qui me traversent
Celles qui me traversent Crédits : Emmanuel Rioufol

de Sophie Berger, réalisation Lionel Quantin

sur une idée originale de Anne Théron

Mixage : Alain Joubert

Il y a d’abord le souvenir de cette petite fille et de sa mère au volant d'une Deux-Chevaux. Toutes les deux roulent sous un ciel bleu, dans la chaleur de l'été. Presque rien. Le souvenir de cet instant hante pourtant la mémoire de la petite fille devenue femme. Qui est cette enfant ? Qui est-elle au fond de moi et combien d'autres en moi ? Combien sont-elles?

Celles qui me traversent propose une rêverie radiophonique qui part de l'intime pour se déployer dans un bruissement de voix de femmes, et interroger le féminin. À la manière d'un rêve qui associerait des fragments épars d'images et de sensations : explorer l’identité, une et multiple à la fois.

Qu’est‐ce qu’une femme, y a-t-il un Féminin ? Et derrière un visage de femme – dans ces strates qui la constituent, ces figures qui la traversent, cette mémoire inconsciente – y a‐t-il d’autres visages ? Quels visages ? Je n’ai pas de réponse à ces questions, mais je sens intuitivement qu’une femme, est un être, ou mieux un système complexe, traversé parfois par des tropismes qui l’oblige à affronter des zones d’ombre. L’autre en soi est toujours soi, et pourtant autre. Anne Théron.

avec les voix de :

Anne Théron auteure, réalisatrice et metteure en scène

Florence Baschet compositrice

Aurélia Georges cinéaste

Elizabeth Prouvost photographe

et Lydie Salvayre écrivain

merci à Sylvain Robine et Quelen Lamouroux

Composition originale Sophie Berger

Cette création a été réalisée en écho au spectacle du même nom créé le 9 mars 2017 à l'Avant-Scène – Cognac, Scène Conventionnée Danse. Ce spectacle de Anne Théron (Compagnie Les Productions Merlin), est interprété par les danseuses Julie Coutant et Akiko Hasegawa.

sur le spectacle :

"Celles qui me traversent", est un poème chorégraphique qui développe une parole de l’intime, au croisement du rêve, de la mémoire et de la fiction, articulée autour de quelques vocables qui sont tels des « attrape-fictions ». Les femmes qui parlent sont filmées en très gros plan, fragments de visages intégrés à des monochromes de peaux, projetés sur un écran en cheveux, tandis que deux danseuses, chacune comme excroissance mais aussi intériorité de l’autre, évoluent sur le plateau, en contrepoint ou en résonnance aux images, aux voix et aux sons qui traversent leur espace. L'ambition de ce spectacle est que les corps, les images et les paroles se rejoignent et écrivent un Féminin imaginaire sur un mode poétique, un mode qui convoquerait l'invisible.

prochaines dates de tournées :

  • Le 21 mars 2017, au Grand R, Scène Nationale de La Roche-sur-Yon (85)
  • Les 4 et 5 avril 2017, à POLE SUD, CDC de Strasbourg (67)
  • Du 4 au 6 octobre 2017, à La Filature, Scène Nationale - Mulhouse (68)

Site de la compagnie Les Productions Merlin

Site Sophie Berger

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......