LE DIRECT
le foyer
Épisode :

Jafer

1h
À retrouver dans l'émission

Des bribes de conversations, des histoires. Celle de Jafer , d’un vieux Maghrébin de 80 ans. Il a travaillé sur des chantier industriels en France. Mais aussi celles de ses voisins dans un vieux foyer délabré - anciens immigrés et jeunes migrants -

le foyer
le foyer Crédits : Robert Milin

"Ô chante Ulysse / chante tes voyages / Raconte où tu es allé / Raconte ce que tu as vu / Et raconte l’histoire de l’homme qui n’a jamais voulu quitter sa maison / qui était heureux et vivait parmi ceux qu’il connaissait et qui parlait leur langue /  Chante comment il fut alors jeté à travers le monde".

Jonas Mekas commence son journal filmé Lost Lost Lost avec ces mots, il nous y parle au présent de son expérience de l’exil.

Débuter Jafer avec un extrait de l’Odyssée c’est à la fois enraciner cette œuvre dans un des récits fondateurs sur l’exil et c’est aussi une pensée pour Jonas Mekas, un second enracinement dans une des plus belles œuvres du cinéma contemporain consacrée au déracinement.

En 2014, différentes rencontres ont mené Robert Milin dans un café social, installé au rez de chaussée d’un foyer d’accueil de vieux immigrés et de jeunes migrants dans la banlieue parisienne. Des conversations ont commencé et le désir d’une œuvre aussi.

Pendant trois ans, Robert Milin a poursuivi les rencontres tout en prenant de temps à autre  un peu de recul avec la lecture les livres remarquables de Michel Agier et de Marc Bernardot. Puis, il revenait à nouveau dans les couloirs, les halls, les chambres, les escaliers de ces lieux d’accueil. Il accompagnait aussi Djaffer et les autres dans un café, sur un marché, dans une boutique ou bien chez eux pour un thé, un café ou simplement une conversation.

Peu à peu, il a enregistré beaucoup de sonorités trouvées dans ces lieux produisant une œuvre sonore impressionniste où viennent se loger des bribes de récits, des chants, des lectures de règlements administratifs, des extraits de l’Odyssée d’Homère. Delphine Suchecki, mars 2018

Production Robert Milin 

Réalisation Lionel Quantin

Mixage : Bruno Mourlan

Remerciements pour leur participation à Mohamed Sébaoui, Muziane, Ali Gaou, Hissam, Malika Aït Moussa, Brahim Djibrine,  Mohamed Mouzarine, Mohamed Diafer, Yana Strelbistka, Delphine Milin et Laurent Karst.

Remerciements à La Ville de Nanterre et son maire Patrick Jarry, ainsi que Sandrine Moreau, directrice du Centre d’Art la Terrasse à Nanterre, et son équipe.

Remerciements aussi pour leur accueil à Nejma Belhadj, Yvan Vergne, à Linda, à Osmane,  à Hocine,  à Hissam, à Linda,  à Mamadou Diawaa, à Saïd Bouabache, à  Omar Dia, à Moktar Rabah, à Said Karamani, à Mamadou Diallo Directeur de l’association Zyva, à Mustapha Ouchick Responsable de l’association de Prévention GAO du petit Nanterre à Isabelle Broussolle du service culturel de la Ville de Nanterre et à Fabrice Durand éducateur à Dijon.

Bibliographie, filmographie

  • Le Couloir des exilés, de Michel Agier (Editions du Croquant, 2011)
  • Loger les immigrés, La Sonacotra 1956-2006, de Marc Bernardot (Editions du Croquant, coll. « Terra », 2008)
  • L’Iliade, d’Homère
  • Lost, Lost, Lost, documentaire de Jonas Mekas (États-Unis | 1976 | 178 minutes | 16 mm)
  • L’art, les Gens, l’Artiste, de Delphine et Robert Milin (a.p.r.e.s production / Robert Milin | 2016 | 76 minutes)
L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......