LE DIRECT
Les mains d'Orlac

Les mains d'Orlac ou quand la chair prend âme

1h
À retrouver dans l'émission

De l’acte de greffe comme acte de création et d’entre-dévoration

Les mains d'Orlac
Les mains d'Orlac Crédits : René Mayer Cohen

De Ludovic Chavarot et Céline Ters

Quelle âme se disputera mon corps ?

Arthur Cravan

Cet essai commence par une rencontre, une heureuse coïncidence : il y a quelques années de cela, l'écrivain Jean-Jacques Schuhl croise un soir Raoul Ruiz dans un restaurant parisien. Ils se connaissent à peine mais le réalisateur lui fait très vite part de son désir de faire un remake du film de Karl Freund Les Mains d'Orlac (1935). Schuhl n'a pas vraiment le temps d'être surpris par cette déclaration car un Ruiz enthousiaste enchaîne aussitôt en lui proposant le rôle du professeur Gogol initialement tenu par le génial Peter Lorre. Schuhl n'ayant pas l'habitude d’interpréter des rôles au cinéma, il s'interroge alors sur ce qui a bien pu pousser quelqu'un à l'imaginer capable d'incarner un savant-fou qui, pour séduire une belle actrice, tente de sauver le mari de cette dernière en lui greffant les mains d'un serial-killer fraichement guillotiné !

Cet essai abordera ainsi à partir de la trame narrative des Mains d’orlac, la question de l’identité qui se coud, chromosomiquement, psychiquement et symboliquement dans l’acte de greffe, qu’elle soit chirurgicale ou littéraire

Les mains d'Orlac
Les mains d'Orlac Crédits : René Mayer Cohen

Les Mains d'Orlac est un roman de Maurice Renard écrit en 1920

Avec des extraits de films de Mad Love (Karl Freund) et Les yeux sans visage (Georges Franju)

Musique originale de :

Piano : Evgueni Galperine

Ondes Martenot : Augustin Viard

Avec la participation de

Jean-Jacques Schuhl, écrivain

Hubert Haddad, écrivain

François Delaporte, philosophe

Bernard Devauchelle, chirurgien qui réalisa la première greffe de visage en 2005 à l'hôpital d'Amiens

Jean-Marc Claise, chirurgien

Et les voix de

Laetitia Spigarelli, Evgueni Galperine, Augustin Viard, Jean-François Neollier, Delphine Lemer

Delphine Lemer lisait des extraits des livres de Jean-Jacques Schuhl : Telex n°1, Rose poussière, Entrée des fantômes

Jean-François Neollier lisait des extraits du livre de Hubert Haddad : Corps désirable et un extrait du livre Greffe mortelle de Marc Agapit

Les mains d'Orlac
Les mains d'Orlac Crédits : René Mayer Cohen

DIAPORAMA LES MAINS D'ORLAC - PHOTOS RENE MAYER COHEN

.

.

Chroniques

Bibliographie

Corps désirable

Corps désirableHubert HaddadEditions Zulma, 2015

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......