LE DIRECT
La voix de Takezo portée par les musiciens Pascal Gallois (basson) et Jérémy Nattagh (flûte et percussions hang) - Studio 106 de la Maison de la Radio - avec Elise Gruau, Oto Cronopio et Philippe Hersant
Épisode :

Dialectique sauvage

1h
À retrouver dans l'émission

John-Takezo-Elimson en quête d’identité poétique.

La voix de Takezo portée par les musiciens Pascal Gallois (basson) et Jérémy Nattagh (flûte et percussions hang) - Studio 106 de la Maison de la Radio - avec Elise Gruau, Oto Cronopio et Philippe Hersant
La voix de Takezo portée par les musiciens Pascal Gallois (basson) et Jérémy Nattagh (flûte et percussions hang) - Studio 106 de la Maison de la Radio - avec Elise Gruau, Oto Cronopio et Philippe Hersant Crédits : © Emilie Otwinowska

Ce documentaire de création aurait pu s’intituler « l’écriture sous contrainte » pour raconter le cheminement d’un homme à travers ses identités poétiques : de l’écriture de haïkus en dix-sept syllabes à la participation à des tournois de poésie sur scène avec des textes de moins de trois minutes. Il aurait pu s’appeler « Métamorphose » si ce titre n’était déjà pris par le compositeur Philippe Hersant, présent lui aussi dans ce projet. 

« Dialectique sauvage », c’est un processus, qui a la rudesse de l’existence mais aussi ses capacités infinies de ressources. C’est un terme tout autant qu’un point de départ. Pourquoi le Japon ? Pourquoi Belleville ? Pourquoi un si étrange tour de France ?    

« Dialectique sauvage », c’est un petit bout de l’histoire de John – Takezo – Elimson. Nous la prenons en cours de route, au printemps 2018, lors d’une session d’enregistrement dans le studio 106 de la Maison de la Radio, portés par la musique de Pascal Gallois au basson et Jérémy Nattagh aux percussions hang et à la flûte ; puis lors des préparatifs du Grand Slam National de poésie qui s’est déroulé au début de ce mois de mai.     

Haïku et calligraphie de Takezo
Haïku et calligraphie de Takezo Crédits : © Les Beaux Corps

Production Elise Gruau  

Réalisation Nathalie Salles   

Avec : 

  • John-Takezo-Elimson
  • Emilie Otwinowska, de l’Association Les Beaux Corps
  • Philippe Hersant, compositeur
  • Pilote, patron du cabaret populaire Culture Rapide à Belleville
  • MC Pharaon qui présente la soirée de sélection du Grand Slam National au théâtre Le Vent se lève
  • Et, accompagnant la voix de Takezo dans le studio 106 de la Maison de la Radio : Pascal Gallois, au basson et Jérémy Nattagh, aux percussions hang et à la flûte traversière.

Merci :   

  • Aux poètes Oto, Tito, Bousse, Medusa, Mephistofeles, Sara, Caroline, Série B, Chantal, Maxime, Yves-Marie, et les autres, ainsi qu’au public des scènes slam de Paris
  • A Jean-Pierre Chrétien-Goni et Joris, du théâtre Le vent se lève 

Prise de son extérieurs Romain Luquiens, Julien Bourdais, Thomas Robine  

Prise de son Studio Stéphane Desmons, Pierre Henry 

Mixage Célia Dufour 

Documentation musicale Antoine Vuilloz   

Musiques : 

  • Textes de Takezo sur la musique de Pascal Gallois et Jérémy Nattagh
  • Abbey Lincoln et Max Roach, extrait de l’album “We insist ! Freedom Now Suite”, 1960
  • Quiétude de l’âme, musique de Philippe Hersant sur texte de Takezo
  • Robert Wyatt dans Fourth, Soft Machine

>>> Pour aller plus loin >>>

 DANS LES COULISSES

La page de Pascal Gallois

La page de Jérémy Nattagh 

Pour connaître Philippe Hersant

Lien de la Coupe du monde et Grand slam national 2018

Culture rapide, cabaret populaire à Belleville

Pour connaître le Théâtre Le vent se lève (Paris 19e)

Page du Festival « Les Musicales de Quiberon »

"Quiétude de l'âme" (texte de Takezo) extrait d'Instant Limites, oeuvre du compositeur Philippe Hersant sur des textes de détenus de la maison centrale de Clairvaux, créée le 23 septembre 2012 au festival de Clairvaux "Ombres et Lumières" par l'Ensemble vocal Aedes et au basson Pascal Gallois sous la direction de Mathieu Romano : 

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......