LE DIRECT

Le béton, la lumière et le vent

59 min
À retrouver dans l'émission

À Saint-Nazaire traversé par le vent et éclairé par cette lumière exceptionnelle des pays de Loire, il y a un monstre de béton stupéfiant : la base des sous-marins construite par l’occupant allemand durant la seconde guerre mondiale. Le temps a passé, les alvéoles de cette base ont été asséchées, et la 14è est devenue un espace dédié à l’art contemporain – un plateau libre de 1460 m2 modulables – portant le beau nom de LiFE (ou “Lieu international des Formes Émergentes”).

Base des sous marins Saint Nazaire
Base des sous marins Saint Nazaire

Par Christian Rosset

Réalisation Gaël Gillon

Prise de son : Martin Guenard et Emmanuelle Maurs d'Incamps

Mixage : Eric Boisset

À Saint-Nazaire traversé par le vent et éclairé par cette lumière exceptionnelle des pays de Loire, il y a un monstre de béton stupéfiant : la base des sous-marins construite par l’occupant allemand durant la seconde guerre mondiale. Le temps a passé, les alvéoles de cette base ont été asséchées, et la 14è est devenue un espace dédié à l’art contemporain – un plateau libre de 1460 m2 modulables – portant le beau nom de LiFE (ou “Lieu international des Formes Émergentes”). Au moment où nous décidons d’aller y voir de plus près, de nous mettre à l’écoute des vibrations de cette architecture de béton, l’Atelier Lucie Lom s’est emparé des contraintes de cet espace pour transposer en trois dimensions un projet de Marc-Antoine Mathieu déjà réalisé sous forme livre (un livre sans titre – ou plutôt dont le titre est une flèche horizontale, orientée gauche ® droite : flèche “universelle” selon son concepteur). Installée dans l’alvéole 14, elle prend alors le titre de S.E.N.S., ce qui signifie : “Sens et Non Sens”, en écho à LiFE.

Marc-Antoine Mathieu, S.E.N.S., installation, LiFE Saint-Nazaire, 2015
Marc-Antoine Mathieu, S.E.N.S., installation, LiFE Saint-Nazaire, 2015

Trois temps. D’abord découvrir cet espace immense, intimidant et pourtant accueillant, tel un lieu de rendez-vous pour les flâneurs et les amoureux. Puis, avant de pénétrer cette installation par un passage étroit et ensablé, monter sur les toits pour mieux sentir le vent et nous abreuver de lumière afin d’ouvrir grand les yeux devant le travail de Gilles Clément, jardinier du tiers paysage et poète de l’art involontaire, à qui la ville a commandé l’impossible : faire surgir le vivant, sous forme végétale, sur un sol d’une épaisseur de neuf mètres de béton. Alors, les trembles font trembler la base, les orpins signent le bord de mer et le hasard fait pousser çà et là des espèces végétales incertaines qu’il faut régulièrement étiqueter pour en faire passer les noms.

Sur les toits, il y a aussi le Radôme, structure en forme de demi-sphère, ancien radar offert à la ville par le Ministère de la défense allemand, où la parole circule étrangement. L’ensemble de ces espaces compose un lieu enchanté, proposant aux visiteurs différents modes d’orientation et de désorientation dans une ville reconstruite où les rues se croisent de manière orthogonale.

Enregistrement d'Élisa Fache et Marc-Antoine Mathieu dans l'installation S.E.N.S
Enregistrement d'Élisa Fache et Marc-Antoine Mathieu dans l'installation S.E.N.S Crédits : G.Gillon

Notre projet est de faire partager, par le travail du son, cette sensation de nous trouver en ces lieux tel ce personnage imaginé par Marc-Antoine Mathieu qui traverse un espace labyrinthique et néanmoins extrêmement balisé – expérience poétique accordée à celle des jardins qui nous a fait revenir à la mémoire cette phrase de Nietzsche relevée par Jean-luc Nancy : “INTRODUIRE UN SENS – cette tâche reste encore absolument à accomplir, admis qu’il n’y réside aucun sens” .

Avec

Gilles Clément , jardinier, concepteur du “Tiers paysage” et auteur du Traité succinct de l’art involontaire .

Marc-Antoine Mathieu , auteur de bande dessinée, scénographe (Lucie Lom)

Élisa Fache , scénographe, plasticienne (Lucie Lom)

Sophie Legrandjacques , directrice du Grand Café, Centre d’art contemporain de Saint-Nazaire

Franck Bertrand , chargé de production au LiFE

Musique originale de l’émission : Christian Rosset (Benjamin Bondonneau , clarinettes et percussions)

Musique de l’installation S.E.N.S. : Patrice Grupallo

Song (générique de fin) : Detonation de Thurston Moore

Jardins (toits base des sous-marin de Saint-Nazaire)
Jardins (toits base des sous-marin de Saint-Nazaire)
L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......