LE DIRECT
Racines rêvées de la Tour Eiffel

Racines rêvées de la Tour Eiffel

1h
À retrouver dans l'émission

Récit d’un voyage imaginaire Tout voyage commence par le rêve… Au prélude du nôtre est un songe mathématique - le dessin d’une hypothèse.

Racines rêvées de la Tour Eiffel
Racines rêvées de la Tour Eiffel Crédits : Justine Emard

De Laurent Derobert & Estelle Delesalle, réalisation Nathalie Battus

Mixage : Philip Merscher

Si l’on prolonge par l’imaginaire > > les quatre pieds de la Tour Eiffel

> où parviendra-t-on ?

Racines rêvées de la Tour Eiffel
Racines rêvées de la Tour Eiffel Crédits : Laurent Derobert

Par un flot d’équations, de tangentes, de longitudes et de latitudes, la démonstration aboutit à la localisation précise de quatre points : les quatre Racines Imaginaires de la Tour Eiffel.

Et pour notre plus belle fortune, ces points trouvent leurs origines au cœur de quatre océans : le pacifique Nord, l’atlantique Sud, le pacifique Sud et l’Océan Indien.

Entre métal, mer, abysses et centre de la terre, ce voyage radiophonique nous plonge dans une odyssée aux couleurs des récits de Jules Vernes. Portés par les voix de grands navigateurs, Yvon Fauconnier, Eugène Riguidel et Titouan Lamazou, nous embarquons pour une circumnavigation onirique qui, partant de la Seine, rallie à la voile ces quatre origines imaginaires.

Avec Yvon Fauconnier, Eugène Riguidel, Titouan Lamazou, navigateurs à l’immense générosité.

Merci à Florence Artaud, d’avoir répondu avec envie à notre invitation au voyage.

Exploration musicale Olivier Méllano

Merci à Lionel Quentin, Philippe Samartzis, Eric La Casa, Guillaume Le Dû, Jérémy Tuil

Globe suspendu
Globe suspendu

Ils échouèrent car ils n’avaient pas commencé par le rêve

Ce récit radiophonique est un prélude au voyage. Afin de glisser vers le réel, nous embarquerons une nuit blanche des pieds de la Tour Eiffel à bord du Joshua, bateau mythique du grand navigateur Bernard Moitessier qui infinit son tour du monde par délice d’être en mer en reconduisant sa boucle.

Après avoir descendu la Seine, nous mettrons cap vers Locmiquélic, en Bretagne, pour faire escale aux Ateliers du Bout de la Cale, résidence d’artistes de Gaëlle Flao et de Pierre Marie Bernard. Là, en partenariat avec le Palais de Tokyo, marins et artistes élaboreront ensemble les derniers plans avant de lancer l’odyssée.

Ce projet des racines imaginaire est une invitation à poétiser le monde, à réinventer des expéditions et retrouver de l’inconnu dans le fini des mers.

Cette création radiophonique fait suite à un premier volet qui fut une installation monumentale présentée au premier étage de la tour Eiffel au printemps 2015 : le Cabinet des Longitudes.

Entre tableau sphérique et globe terrestre, les Racines Imaginaires étaient situées géographiquement par un dessin entièrement réalisé à la fragilité de la craie.

Comme pour inviter à réinventer perpétuellement notre monde, les artistes Estelle Delesalle et Laurent Derobert, redessinaient chaque jour les contours des continents et le trajet de la navigation qu’effaçaient les caresses des visiteurs et des intempéries. Avant d’ajouter un niveau -1 aux boutons de chaque ascenseur, désignant leurs destinations respectives - pilier Nord : Hawaï ; pilier Est : Java ; pilier Ouest : Ile de Pâques ; pilier Sud : Bouvet. Les pilotes d’ascenseur devenaient alors, l’espace d’un instant, les narrateurs d’une odyssée aux origines de la Tour Eiffel

Laurent Derobert

Estelle Delesalle

Palais de Tokyo I Racines imaginaires de la Tour Eiffel

Chroniques

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......