LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
© Vincent Cavaroc

À six pieds sous mer

59 min
À retrouver dans l'émission

Le Cimetière Marin sur écoute pour faire parler Sète à travers les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer...

© Vincent Cavaroc
© Vincent Cavaroc

De Vincent Cavaroc
Réalisation : Christine Diger
Mixage : Manuel Couturier

Voilà plus de 40 ans que Paul Valéry dialogue quotidiennement avec Jean Vilar. Ils commentent ce qu’ils voient, ce qu’ils entendent, parlent d’art et de société. Ils « passent le temps ». Ils se connaissent si bien désormais qu’ils n’ont pas toujours besoin de se parler pour savoir ce qu’ils pensent. Depuis 2006, Henri Colpi a rejoint leur cercle restreint. Il prend souvent parti pour l’un ou pour l’autre et tente inlassablement de remettre le cinéma au centre des débats. Il remémore les grands moments de sa vie, particulièrement marquée par sa Palme d’Or obtenue à Canne en 61. Quand ils se sentent à cour de sujets, ils invitent Mario Roustan à les rejoindre. Ils aiment parler politique avec lui. De politique, mais aussi et surtout de la mer et de tous ces hommes qui l’affrontent au quotidien. Il faut dire qu’à ce sujet l’ancien ministre de l'Education est intarissable. Après des heures de discussions passionnées, ils lèvent les yeux et se taisent pour contempler la Méditerranée leur faisant face.
Nous sommes à Sète, plus précisément dans les allées d’un cimetière qui tire son nom du célèbre poème de Paul Valéry, le Cimetière Marin.
Ici reposent depuis 1680 des milliers de personnes, connues ou anonymes, liées à travers ce lieu pour une quasi éternité. Nous aurions pu évoquer également un président de la fédération de football, un consul de France, un champion de joute, un baron de l’Empire et des dizaines de marins. De toutes ces conversations imaginaires, des milliers de pages auraient pu être écrites, des centaines de poèmes, des dizaines de spectacles. Mais c’est sous forme sonore que je propose d’explorer ce lieu de mémoire, en exhumant archives et récits, en liant l’histoire à la fiction. Et en convoquant plusieurs artistes à livrer leur vision de ce lieu inspirant, comme prétexte à parler "des vivants, des morts et de ceux qui vont sur la mer », pour reprendre les mots d’Aristote.
Vincent Cavaroc

Fragment terrestre offert à la lumière,

Ce lieu me plaît, dominé de flambeaux, Composé d’or, de pierre et d’arbres sombres,

Où tant de marbre est tremblant sur tant d’ombres ; La mer fidèle y dort sur mes tombeaux !

Paul Valéry, 1922

Avec :
Les Vivants : Gaspar Claus, Laurent Derobert, Demi Portion, Hervé Di Rosa, Lucien Zabuski, Jean-Louis Cianni, Aldo Biascamano, Michel Cappetta, Germana Civera, Alma Palacios, Pierre Bertrand, Armelle Caron, Edith Monsaigeon, Robert Albiol, Wolfgang Idiri, Mr et Mme Aprile, Germinal Rausa, Marie-Catherine Chevrier, Josie la marseillaise

Les Morts : Paul Valéry, Jean Vilar, Georges Brassens, Henri Colpi, Vincent Cianni, Socrate, ceux et celles qui se sont aimés

Et ceux qui vont sur la mer.

Remerciements
Maïthé Vallès-Bled, Catherine Lopez-Dréau, Christelle Espinasse, Tiphaine Collet, Stéphanie Bertrand, Sabrina Chinni, Alain Béhar, Claude Combas, Laurie Bellanca, Arnaud le guide, Adrien Cordier, Louise Robert, Raymond et l’équipe des sauveteurs en mer

À ma mère Andrée Cavaroc, amour éternel...

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......