LE DIRECT
Mizaru 見猿, Kikazaru 聞か猿 et Iwazaru 言わ猿 prise dans le temple Daishō-In 大聖院 à Miyajima 宮島

Torii, la porte du moi

58 min
À retrouver dans l'émission

Un double carnet de voyage du Japon, impressions fugitives, perceptions, fragments de sensations, évocations… Un instantané, une phonographie des villes, des intimités, de la société…

Mizaru 見猿, Kikazaru 聞か猿 et Iwazaru 言わ猿 prise dans le temple Daishō-In 大聖院 à Miyajima 宮島
Mizaru 見猿, Kikazaru 聞か猿 et Iwazaru 言わ猿 prise dans le temple Daishō-In 大聖院 à Miyajima 宮島 Crédits : Vincent Laubeuf

Une création de Paul Ramage et Vincent Laubeuf

Réalisation : Nathalie Salles

Prises de son : Valérie Lavallart, Marc Garvenes, Regis Nicolas

Mixage : Valérie Lavallart

1. Paul Ramage, Tokyo : La ville infinie (L'image, la langue)

2. Paul Ramage, Osaka : Le nouveau monde (l'interiorité, l'intimité)

3. Paul Ramage, Kyoto : vers le centre d'un monde (la parole n'existe pas)

4. Paul Ramage, Tokyo : Centre ville, centre vide

Transition : Vincent Laubeuf, Un tour à Kushiro (hokkaïdo)

5. Vincent Laubeuf,Tokyo : un monde en mutation

6. Vincent Laubeuf, Osaka : Les Japonais ne sont pas tous en costume !

7. Vincent Laubeuf, Kyoto : Des cérémonies, partout !

8. Vincent Laubeuf, Hiroshima : Catastrophes… Miyajima : Suspendu…

Le voyage se déroule au fil des pas de celui qui le vit, mais peut aussi se lire comme un carnet, de manière éclatée au gré des associations, balancements et boucles. Celles-ci obéissent à des invites à la fois réelles et imaginaires, des intérieurs décodés, ouverts en constellations de couleurs et de perceptions.

Au retour d’une tournée au Japon, en février et mars 2016, les deux compositeurs Vincent Laubeuf et Paul Ramage ont voulu partager un carnet sonore à deux faces, comme un livre qui se lirait dans les deux sens, et qui donnerait à voir ou à entendre deux perceptions d’une même trajectoire.

Ce carnet est ici une représentation en creux de l’expérience singulière et de l’intériorité des deux compositeurs.

Dans ces deux moments, se côtoient, paysages sonores enregistrés sur place, musiques électroacoustiques plus abstraites ainsi que les témoignages de deux Japonaises qui ont partagé un temps ce voyage :

- les paysages sonores sont reconstruits par le montage et le mixage pour donner à entendre, d’une manière exacerbée, les sensations perçues sur place ;

- Les musiques électroacoustiques représentent parfois l’intériorité du voyageur, parfois deviennent geste musical, cristallisant les émotions ;

- Yumi Fujitani et Kumi Iwase, qui habitent chacune depuis longtemps à Paris, nous parlent de leur pays d’origine, évoquent des souvenirs, des images, et, avec le recul de l'éloignement leurs perceptions de l'évolution de la société Japonaise...

Avec Yumi Fujitani et Kumi Iwase

Field recording et musique électroacoustique : Paul Ramage et Vincent Laubeuf

Musiques additionnelles :

Sanosa par Ichimaru

Atsumori par Junko Ueda

Remerciement à Alvise Sinivia pour ses sont de piano préparé et Arnaud Guy Rousseau pour la clarinette basse et ainsi qu'à tous ceux qui ont partagé notre voyage (nos voyages) au Japon (et qui sont pour certains d’entre eux présent dans ce carnet sonore) : Hugues Vincent, Polo et Denis Dufour, Tomonari Higaki, Katsuyuki Araki, Sawa Ichihashi, Maki Hachiya, ,Kazuya Ishigami, Tamako Katsufuji, Maresuke, Asako Miyaki, Yuka Nagamatsu, Kazuko Narita, Yuki Ohtsuka, Ayako Sato, Takuro Shibayama, Ryotaro Sudo, Seiko Tsuruta, Taira Ushiyama, Yuta Yokoyama…

Site de Vincent Laubeuf

Musiques de Paul Ramage en écoute

Musiques de Vincent Laubeuf en écoute

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......