LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Tôt ou tard... quitter Tanger

Tôt ou tard... Quitter Tanger

1h
À retrouver dans l'émission

Il n'est pas là. Il regarde ailleurs. Il attend que sa vie commence. Il attend à Tanger.

Tôt ou tard... quitter Tanger
Tôt ou tard... quitter Tanger Crédits : Laure-Anne Bomati - Radio France

De Laure-Anne Bomati, réalisé par Véronique Lamendour

Prise de son : Benjamin Chauvin

Mixage : Pierre Minne

Dans la ville marocaine de Tanger, Reda, Khalifa et Faouzi racontent l'attente. Ce temps suspendu avant le trajet qui doit peut-être amener vers un ailleurs. Ce moment précis dans une histoire de vie, où le temps s'allonge.

Ils sont là sans être là. C'est le temps de l'entre-deux.

Tous les trois vivent dans cette ville. Ici, ils s'extraient du quotidien en imaginant le futur. Ils racontent leurs chemins sinueux. Ils s'accrochent à leurs rêves.

Tôt ou tard... quitter Tanger
Tôt ou tard... quitter Tanger Crédits : Laure-Anne Bomati - Radio France

Comment s'ancre-t-on quand on a l'impression que sa vie devrait être ailleurs ? Comment vit-on au présent quand on est dans la projection d'une autre vie ? Et comment chacun d'eux supporte-t-il l'attente ?

Tanger devient alors le décor d'un rêve éveillé... Une rêverie qui se cogne à la mer...

Ville ouverte de toute part vers la Méditerranée et vers l'océan Atlantique, Tanger les retient.

Avec Reda, Khalifa et Faouzi

Tôt ou tard... quitter Tanger
Tôt ou tard... quitter Tanger Crédits : Laure-Anne Bomati - Radio France

\ Site MIGREUROP

Avec le soutien de la Bourse Brouillon d'un rêve sonore de la SCAM

Scam - Copie privée
Scam - Copie privée
Chroniques

Bibliographie

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......