LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Un déjeuner extemporané

59 min
À retrouver dans l'émission

A quatre-vingt-douze ans, Annie La Buissière nous livre sa version, son vécu de quelques créations de musiques contemporaines surtout au Théâtre de la ville à Paris. Par ricochet, Jacqueline Caux, répond, contrebalance. Au travers des rencontres avec ces deux femmes, c’est le point de vue de l’écoutant, le témoin d’une époque effervescente, celle des années soixante-dix à Paris

Un déjeuner extemporané
Un déjeuner extemporané

De Laurence Bouckaert, réalisation Lionel Quantin

Par extension, le terme « extemporané » se dit d’une chose effectuée de manière improvisée. Cette pratique courante dans la manière de composer la musique est rarement mise en avant par les compositeurs. L’expression « j’improvise » induit une absence de sérieux, de construit, de propos scientifique. Pourtant certains compositeurs ont risqué le dévoilement de cette pratique dans leur processus de création. Ce déjeuner avec Annie La Buissière est lui aussi improvisé. A quatre-vingt-douze ans, elle nous livre sa version, son vécu de quelques créations de musiques contemporaines surtout au Théâtre de la ville à Paris. Par ricochet, Jacqueline Caux, répond, contrebalance. Au travers des rencontres avec ces deux femmes, c’est le point de vue de l’écoutant, le témoin d’une époque effervescente, celle des années soixante-dix à Paris qui se veut être mis en avant. Il est articulé avec les souvenirs réflexions de quelques compositeurs, témoins de cette époque, accompagnant leur création, leurs expériences.

Sans nostalgie aucune, il s’agit d’un flash sur un moment exaltant de notre histoire de la création musicale, entre découverte, admiration, exaltation et déception, utopie et leurres.

Des séquences de musique électroacoustique composées par Laurence Bouckaert se joignent à ces réflexions sur la création contemporaine, créant ainsi des liens uniques.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......