LE DIRECT
Jacques Roubaud
Épisode :

A la recherche de Jacques Roubaud

59 min
À retrouver dans l'émission

Exercices de dévoilement de l’univers de Jacques Roubaud.

Jacques Roubaud
Jacques Roubaud Crédits : Emmanuelle Marchadour / DR

Au début était la lampe qui éclairait faiblement le livre qu’un homme assis, seul dans l’obscurité d’un grand appartement, lisait avec la plus grande attention. Un jeune visiteur surprend la scène. Il reconnaît ce lecteur qu’il n’a pourtant encore jamais vu : Jacques Roubaud. Un peu plus de quarante ans après, lecteur et visiteur conversent dans un studio de radio sur le thème de la mémoire, du temps insaisissable qui a passé, qui passe, qui aura passé. 

Même si “leur mémoire n’est plus qu’un souvenir”, des flashes de rencontres antérieures, issues de créations radiophoniques élaborées en commun, font retour : principalement La Vitre, un A.C.R. de 1993 incité par la Branche 2 du Grand Incendie de Londres, La Boucle, relevant “des domaines hantés : la mémoire et son flux incessant, les souvenirs, les images ; l’oubli et les emportements.” Mais aussi, en 1998, Les Poétiques au Théâtre du Rond-Point à Paris : lectures de poèmes et création musicale live ; et en 2006, un échange improvisé sur les ruines où il était question de méditation, de lutte contre la mélancolie et, déjà, de l’érosion de la mémoire. 

Christian Rosset et Jacques Roubaud, Théâtre du Rond-Point, le 23 avril 1998.
Christian Rosset et Jacques Roubaud, Théâtre du Rond-Point, le 23 avril 1998. Crédits : © Virginie Vincienne

Faut-il présenter Jacques Roubaud ? Né en 1932 à Caluire, dans le Rhône, il se définit lui-même comme compositeur de poésie et retraité en mathématiques. Certains de ses livres sont en poche, donc très accessibles à un large public ; d’autres sommeillent dans de très secrètes réserves. Si l’on devait projeter quelques éclats de son parcours d’écrivain, de chercheur, d’érudit, il nous faudrait, bien plus qu’un écran : un miroir octogonal. Octogone est d’ailleurs le titre de son dernier livre de poésie chez Gallimard. Tandis que Peut-être ou La Nuit de Dimanche (brouillon de prose), une autobiographie romanesque, est celui de son dernier livre publié dans l’hiver 2018 au Seuil. 

Quand on se met “à la recherche de”, on pénètre aussitôt un labyrinthe ou on ramasse çà et là les pièces d’un puzzle énigmatique que l’on tente, tout en avançant, de mettre en ordre. Pour cela il nous faut encore et toujours l’éclairage de cette petite lampe qui ne s’est, en réalité, jamais éteinte. Cette émission conte l’histoire de la persistance de la lumière dans les échanges ininterrompus qui nous lient depuis un peu plus de quatre décennies.

Jacques Roubaud et Christian Rosset en 2018.
Jacques Roubaud et Christian Rosset en 2018. Crédits : © Virginie Vincienne.

Production Christian Rosset

Réalisation Lionel Quantin

Mixage Pierric Charles

Avec Jacques Roubaud, enregistré le 20 mars 2018.

Et de brefs fragments – remontés / remixés – d’émissions conçues et réalisées dans le cadre de L’Atelier de Création Radiophonique de France Culture : La Vitre (1993) ; des Poétiques au Théâtre du Rond-Point (1998) ; de Surpris par la nuit : Pique-Nique dans les ruines (2006). 

Poèmes et proses de Jacques Roubaud lus par Marie-Louise Chapelle, Kaye Mortley, Jean-Marie Patte et l’auteur.

Création sonore et musicale : Parages 2 – pour J.R. de Christian Rosset. 

>>> Pour aller plus loin >>> 

dans    Diacritik

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......