LE DIRECT
AtelierHS-IMG_8404
Épisode :

« Rompre l’enchaînement des actions efficaces » ; minimalistes et sans empathie aucune, des modes d’emploi et des actions pour une productivité relative

1h
À retrouver dans l'émission

IKHÉA©SERVICES des modes d'emploi selon Jean-Baptiste Farkas

AtelierHS-IMG_8404
AtelierHS-IMG_8404 Crédits : © paul-m sumner

IKHÉA©SERVICES, « marque » ou bannière inventée par l’artiste Jean-Baptiste Farkas ne doit à Ingvar Kamprad que l’obligation de s’impliquer pour réaliser ou mettre en œuvre ce que l’on vient d’acquérir. Concernant IKHÉA©SERVICES, il ne s’agit pas de mobilier mais de services ou de prestations susceptibles de modifier la perception du monde ou les manifestations quotidiennes de l’activité humaine. 

Les objectifs d’IKHÉA©SERVICES traitent tout autant des formes que des attitudes à adopter dans la société contemporaine, qu’il s’agisse de la société civile ou du monde de l’art. En se positionnant principalement dans le champ de l’art et de la création, avec IKHÉA©SERVICES, Jean-Baptiste Farkas, en héritier lointain et critique de l’art minimal ou conceptuel, se distingue de ces courants historiques et intellectuels dans le souhait d’abolir toute matérialité des œuvres par leur mise en usage.

ARTICLE « LA CHARENTE LIBRE », VISUEL POUR ATELIER H.S.  2011
ARTICLE « LA CHARENTE LIBRE », VISUEL POUR ATELIER H.S. 2011 Crédits : © Jean-Baptiste Farkas

IKHÉA©SERVICES revendique que seule l’action est importante dans son moment comme dans son résultat. Le projet d’IKHÉA©SERVICES vise à étendre l’indépendance de chacun dans une société où seules paraissent compter la consommation et l’apparence comme faire-valoir de l’humanité dans la culture et dans la civilisation. 

Plus qu’une vie décroissante, IKHÉA©SERVICES prône une forme d’existence soucieuse de l’être et de son autonomie en faisant du passage à l’acte un outil d’action restituant à l’art sa valeur intrinsèque et le développement de ses possibles. 

Ce documentaire/fiction trace les contours et précise les fondements de ce projet initié en 1998.

SLOWMO 2014
SLOWMO 2014 Crédits : © Photographie Romain Darnaud

Avec les voix de Joseph Beuys et Marcel Duchamp,

Scénario de « Cannes 50 » : Jean-Pierre Goux

Texte de Joseph Beuys extrait de Bâtissons une cathédrale, Beuys, Kounellis, Kiefer, Cucchi, éditions L’Arche, Paris, 1988, pp 134 et 135.

Production paul-m sumner 

Réalisation Annabelle Brouard

Prise de son Romain Luquiens et Claude Niort

Mixage Claude Niort

Liens internet Annelise Signoret

Pour aller plus loin 

Ghislain Mollet-Viéville présentant l'oeuvre de  Jean-Baptiste Farkas

De la pratique artistique : un entretien avec Jean-Baptiste Farkas à lire sur le site Dust-Distiller

Des modes d’emploi et des passages à l’acte : conférence en deux parties de Jean-Baptiste Farkas (21 novembre 2013)

Cinquième volet du cycle « Que s’est-il passé ? » conçu par Sophie Lapalu pour le MACVAL. L’annulation d’espace… une vidéo de la lecture du Tournant hostile de Jean-Baptiste Farkas avec Simon Teroy, plasticien pour une soirée conférence intitulée La part de l'ombre et son cocktail.

Jean-Claude Moineau / Jean-Baptiste Farkas : entretien.

Spectateur de l’œuvre ou spectateur de l’art ? Article paru dans le 6ème numéro de la Revue Proteus n°6 : Le spectateur face à l’art interactif.

Pour un art socialisé, texte de Ghislain Mollet-Viéville

Bibliographie

On Words, In Deeds

On Words, In DeedsJean-Baptiste Farkasmfc – michèle didier, Bruxelles, 2017

Retours d'usagers

Retours d’usagersJean-Baptiste FarkasEditions autrechose, Toulouse, 2016

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......