LE DIRECT

The Wellness

1h
À retrouver dans l'émission

Qui ne préfère pas prévenir une maladie plutôt que la subir ? Qui ne rêve pas d’un corps en pleine santé ? A l’aide de bracelets connectés, les progrès en génétique, en informatique et en médecine nous promettent de déjouer le malheur. A quel prix…

Crédits : (c) Jean-Baptiste Veyrieras

La science, la nouvelle noblesse ! le progrès, le monde marche ! Pourquoi ne tournerait-il pas ? . Arthur Rimbaud.

C’est une évolution mondiale. Sous les bannières « Connected health » ou « e-santé », le bien-être et la santé connectée ont envahi depuis quelques années les rayons des grands magasins : montres connectées, bracelets pour mesurer la tension, balances directement branchées sur son smartphone, etc. En parallèle, le coût de séquençage d’un génome humain est tombé aujourd’hui sous la barre des 1000 euros, facilitant l’accès massif aux données génétiques des populations. 

Ainsi, mesurés quotidiennement grâce à votre bracelet électronique, votre smartphone, etc, quelques biomarqueurs bien choisis pourraient anticiper l'apparition d'une maladie grave : aidé de votre « télédocteur », vous pourriez alors rapidement corriger le tir, changer votre alimentation, modifier vos pratiques sportives... et voir ainsi le malheur déjoué. Bref, Minority Report mais version médicale. 

En adoptant « The Wellness », vous pourriez vous assurer une santé sans faille : « Minimizing diseases to maximize life »

Ce documentaire interroge le fantasme suscité par l’ère du corps connecté et de la prévention numérique. Radiographie d'une possible évolution de la médecine : quand la surveillance numérique s’applique à votre rythme cardiaque.

Avec :
Jean-Michel Besnier, philosophe, auteur de  «  Le syndrome de la touche étoile ».
Eric Dagiral, sociologue, co-auteur avec Olivier Martin de « l’ordinaire d’internet ».
Elodie Jean, juriste.
David Le Breton, sociologue, auteur de « L’adieu au corps ».
Judith Nicogossian, anthropo-biologiste et anthropologue de la santé, autrice de "La norme du corps hybride - Une éthique de la reconstruction et de l'amélioration du corps humain en chirurgie".
Guillaume Pitron, journaliste, auteur de « La guerre des métaux rares – la face cachée de la transition écologique et numérique ».
Et les voix de Luc Guiol et Eloïse Filippi.
Musiques originales de Gilles Mardirossian.
Documentation : Estelle Ferrariet Catherine Hammaide, Emilie Serfati, Laila Fernbach, Patricia Mihura, Marie Pluchet.
Prise de son : Marc Gravelle, Philippe Merscher.
Mixage : Claire Levasseur.

Un documentaire de Mariannick Bellot et Jean Baptiste Veyriéras réalisé par Gilles Mardirossian.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......