LE DIRECT

L’épopée du Pop Club, côté live et platine (1965-2005) (3/4)

54 min
À retrouver dans l'émission

Troisième épisode : L’enfer du Pop-Club, mauvais garçons, ex-taulards et oubliés de la gloire…

<source type="image/webp" srcset="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAqACoDASIAAhEBAxEB/8QAGQAAAwEBAQAAAAAAAAAAAAAAAQIEAwAF/8QAIhAAAgICAgICAwAAAAAAAAAAAQIAAxEhBBIxQRNRIzIz/8QAFwEBAQEBAAAAAAAAAAAAAAAAAgADAf/EABoRAQEAAgMAAAAAAAAAAAAAAAABAjERQUL/2gAMAwEAAhEDEQA/AIU5KKgU0qce4W5NbKQKFGfcmmirkgSRVrZzqO/GtQZK6la1joAo3K1CpX UiC5Fw8WdHtx8rdfGdRIxFBkzQDq2c7mIjId7klNDk24m1iOQWY PUnp1dkCV3N1pOdE ILtpNPPtXqc/cSa2nsomUUZ0sInCGdSnjftknGIeVZlx9CJR4mVn9DD2flxbIxFhb1BED//Z "data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/11/f978038a-9513-11e5-8e9e-005056a87c89/838_71-4uqldljl._sl1400_.webp"class="dejavu"><img src="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAqACoDASIAAhEBAxEB/8QAGQAAAwEBAQAAAAAAAAAAAAAAAQIEAwAF/8QAIhAAAgICAgICAwAAAAAAAAAAAQIAAxEhBBIxQRNRIzIz/8QAFwEBAQEBAAAAAAAAAAAAAAAAAgADAf/EABoRAQEAAgMAAAAAAAAAAAAAAAABAjERQUL/2gAMAwEAAhEDEQA/AIU5KKgU0qce4W5NbKQKFGfcmmirkgSRVrZzqO/GtQZK6la1joAo3K1CpX UiC5Fw8WdHtx8rdfGdRIxFBkzQDq2c7mIjId7klNDk24m1iOQWY PUnp1dkCV3N1pOdE ILtpNPPtXqc/cSa2nsomUUZ0sInCGdSnjftknGIeVZlx9CJR4mVn9DD2flxbIxFhb1BED//Z " alt="Album Amoureux de Paname, de Renaud " class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/11/f978038a-9513-11e5-8e9e-005056a87c89/838_71-4uqldljl._sl1400_.jpg" width="838" height="838"/>
Album Amoureux de Paname, de Renaud

Le Pop Club a le goût des drôles d’oiseaux, célèbres ou éphémères (les 1ers et uniques disques ont leur place dans le cortège) : retour sur les artistes maudits dans tous les sens du terme. Le mythe romantique de la chute ou du génie jamais couronnée de la célébrité de son vivant nourrit l’histoire musicale et médiatique. Le Pop Club y pose un regard malicieux.

par Merryl Moneghetti

Sélection du jour:

1/ Générique Pop CLUB par Bernard Lavilliers, 24 octobre 2001

2/ Archive : Bernard Lavilliers le 24 octobre 2001 et la chanson Saudade en Live

3/ Georges Brassens , dans le Pop Club du 28 septembre 1972 interprète Stances à un cambrioleur et Fernande avec Pierre Nicolas à la contrebasse / Coffret José Artur reçoit Georges Brassens (Radiofrance livre)

4/ Serge Reggiani interprète Arthur où t’as mis le corps ?, de Boris Vian dans le Pop Club

5/ Interview de Bernard Lenoir par Merryl Moneghetti

6/ Burt Bacharach : The Big Cowboys and Indians Fight At Casino Royal , Bande originale de Casino Royale en 1967 (Varese Sarabande)

7/ Renaud : La Java sans joie , album Amoureux de Paname (Polydor)

8/ Archive: Les tremplins de l’été le 3 septembre 1968

9/ Alain Bashung : Je vous crois , paroles de Pierre Delanoë en 1967 (Philips)

10/ FFF : New Funk Generation , album Blast Culture en 1991 (Epic Records)

11/ Archive : Le Pop Club du 10 octobre 1991 avec le groupe FFF

12/ Disque pop du jour: Dralms : Crushed Pleats , album Shook (Fontana North/ Boompa)

Sélection Pop-Club:

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......