LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Bureau des légendes

Le bureau des légendes : l'étoffe des espions

58 min
À retrouver dans l'émission

Chaque samedi d'été, l'émission "Culture séries" s'attarde sur une série en particulier pour vous donner envie de la découvrir ou de vous y replonger. Aujourd'hui, fiction, espionnage et fausses identités avec le bureau des légendes !

Bureau des légendes
Bureau des légendes Crédits : Canal +

Nous sommes au milieu des années 2010 au sein des services de renseignement français : la Direction Générale de la Sécurité Extérieure ou DGSE. A l’intérieur du service, on trouve un bureau qui porte un nom qui sonne comme un mythe : c’est le Bureau des Légendes. C'est là que l'on fabrique les récits et les fictions de ceux qu'on appelle les clandestins, des agents envoyés sur le terrain pour fournir du renseignement aux services tout en menant une vie supposée normale. C’est là que se fabrique le récit d’une des grandes séries françaises de ces dernières années : le Bureau des Légendes, créé par Eric Rochant.

Une série qui a rencontré un grand succès en France, allumé ou rallumé la lumière sur les services secrets français, et créé des nouvelles figures d’espions mythiques et normaux, les clandestins Guillaume Debailly, alias Paul Lefebvre, alias Malotru, et Marina Loiseau, alias Phénomène, alias Rocambole.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les 5 saisons du BDL sont disponibles sur la plateforme Mycanal.

Extraits de la discussion

Dès 2016 quand je suis à Washington pour faire des entretiens, on me parle du bureau des légendes et la série n'avait pas encore l'écho qu'elle a aujourd'hui puisqu'elle est maintenant diffusée dans 110 pays. C'est une aubaine extraordinaire pour la DGSE mais c'est surtout l'un des piliers de sa communication toute récente et qui date du début des années 2000. La fiction présentée comme très réaliste permet de mettre en scène un dévoilement qui n'a pas réellement lieu et donc de protéger les secrets.            
Pauline Blistène

Ce qui est intéressant dans le bureau des légendes c'est que dès le début on revient à la base qui est qu'une administration de renseignement reste une administration composée de fonctionnaires qui ont des cantines, des horaires de bureau, une hiérarchie. Ils remettent les agents dans un cadre. Les agents ne sont pas présentés comme s'ils prenaient toutes les décisions mais dans un univers très administratif auquel le spectateur peut s'identifier.            
Pierre Gastineau

Je reste convaincue que la DGSE profite de cette série. On voit des femmes qui ont du succès, qui ont un certain pouvoir capable de le projeter correctement, l'image du service est extrêmement bonne, Marie Jeanne duthilleul en est un parfait exemple. Les échecs montrés sont les résultantes de ressorts dramatiques qui sont ceux de la fiction.        
DOA

Références musicales :

Jeanne Added, Rob, Trust

Ella Jenkins, Wade in the water

Bibliographie

Intervenants
  • écrivain
  • Journaliste, rédacteur en chef d’ « Intelligence Online »
  • Post doctorante, créatrice du podcast "espion, une vie sous légende", ex collaboratrice à France Culture.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......