LE DIRECT
M. Terrier

Sagesse et philosophie

59 min
À retrouver dans l'émission

Professeur de philosophie, docteur en sciences religieuses et chercheur associé au Laboratoire d’études sur les monothéismes, Mathieu Terrier a consacré ses travaux de thèse à ce premier livre du Mah. bu-b al-qul b.

M. Terrier
M. Terrier

A propos de : Histoire de la sagesse et philosophie Shi'ite :

Histoire de la sagesse et philosophie Shi'ite,
Histoire de la sagesse et philosophie Shi'ite, Crédits : Cerf

Au XVIIe siècle en Iran, un clerc shi’ite aux penchants soufis, Qut.b al-Di-n Aškevari-, achève d’écrire l’histoire universelle de la sagesse depuis le premier homme Adam jusqu’à son propre temps. Rédigé dans les deux principales langues savantes de l’Islam, l’arabe et le persan, cet ouvrage qui porte le titre de Mah. bu-b al-qul b, littéralement « l’Aimé des cœurs », est pour diverses raisons resté longtemps confidentiel. Son premier volet, dont Mathieu Terrier propose ici la traduction et le commentaire, occupe une place importante dans ce que l’on peut appeler « l ’histoire de l’histoire de la sagesse en Islam », étant à la fois la dernière œuvre du genre rédigée à l’époque classique et la première composée d’un point de vue shi’ite imamite. Cette autre histoire de la philosophie ancienne manifeste une fidélité inattendue à son sujet, retrouvant la vocation de la philosophie grecque antique à être à la fois un discours théorique et un mode de vie conduisant l’homme à « se rendre semblable au divin autant qu’il est possible », selon la parole de Socrate. Elle est aussi un acte de résistance spirituelle contre les forces de l’« orthodoxie » autoproclamée. Ce livre témoigne de la vivacité de la philosophie en Islam iranien à l’aube de la modernité. (4ème de couverture)

Chites et Sunites, paix impossible ? par Mathieu Terrier (janvier 2016)

Il est devenu urgent de comprendre la scission interne à l’islam, son origine et sa nature. Cette séparation remonte aux fondations de l’islam : la succession contestée du Prophète et les guerres civiles successives ont déterminé l’émergence d’une majorité, plus tard appelée sunnite, et de minorités chiites. Un différend qui ne se réduit pas à des questions de pouvoir et de personnes mais porte sur l’interprétation même de la Révélation. Sunnites et chiites partagent le même livre et le même prophète, mais leur foi en eux est profondément différente. Ils partagent aussi les cinq grands rituels de l’islam, mais leurs pratiques diffèrent également, tout comme leur droit religieux. Sunnisme et chiisme ne sont pas non plus deux blocs monolithiques opposés mais comprennent chacun une diversité interne. Si les écoles juridiques sunnites restent proches, les courants chiites sont des confessions différentes. Le chiisme majoritaire, vénérant une lignée de douze imams, est la religion officielle de l’Iran depuis le XVIIe siècle mais ne saurait être pris pour un islam iranien opposé à un islam sunnite arabe. Il a connu une évolution complexe, d’une spiritualité apolitique à une politisation encore discutée en son sein. Voués à coexister depuis le début de leur histoire, chiites et sunnites ont développé les uns envers les autres bien des discours de guerre et de paix avant que l’extrémisme sunnite anti-chiite ne gagne récemment une audience considérable et meurtrière. La perspective d’une « paix obligée » n’en est pas moins réaliste, soutenue notamment par les ressources d’un islam spirituel, tel que par exemple le soufisme partagé depuis toujours par les chiites et les sunnites, ainsi que par les ressources de l’intelligence politique.

M. Terrier
M. Terrier

Notre invité : Mathieu Terrier est professeur de philosophie à l'Education Nationale, diplômé d'arabe et de persan à l'Institut des Langues Orientales et, depuis peu, chargé de recherche en histoire de la pensée islamique au CNRS.

Réalisation : Alexandre Fougeron

Extraits musicaux : Ensemble AL KINDI "parfums ottomans" (Le chant du monde / Harmonia Mundi)

1 : Taqsim tanbur neva

2 : Bashraf zenjir husseyni

3 : Taqsim tar Iraq

Intervenants
  • philosophe et spécialiste de la pensée chiite, chargé de recherche au CNRS, membre du Laboratoire d’études sur les monothéismes
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......